PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 29 septembre 2014 | Ministères

Signature de l’accord de don au profit du programme national pour le changement climatique : discours de madame le ministre

© Ministères Par DR
Signature de l’accord de don au profit du programme national pour le changement climatique
Lundi 29 septembre 2014. Abidjan. Cérémonie de signature de l’accord de don au profit du programme national pour le changement climatique
-Monsieur le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable ;
-Monsieur le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale ;
-Mesdames et Messieurs le Directeurs Généraux, Directeurs Centraux de l’Administration ;
-Monsieur le Coordonnateur du Programme National pour le Changement Climatique ;
-Mesdames et Messieurs les Experts de la Banque Mondiale ;
-Chers amis de la presse
-Mesdames et Messieurs, tous en vos rangs et qualités ;
C’est avec un plaisir renouvelé que j’ai l’honneur de procéder cet après-midi, avec Monsieur le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, à la signature d’un Accord de DON d’un montant de 3,8 millions US$, soit 1,9 milliard de F CFA octroyé par cette Institution au profit du Programme National pour le Changement Climatique.
Je voudrais, à cet effet, au nom du Président de la République, Son Excellence M. Alassane OUATTARA, et du Gouvernement Ivoirien, remercier le Groupe de la Banque Mondiale, partenaire privilégié qui, à travers l’initiative du Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier, en abrégé FCPF, soutient les efforts de lutte contre le changement climatique au niveau international mais surtout en Côte d’Ivoire.

Mes remerciements vont également à l’endroit de tous ceux qui ont contribué à la matérialisation de cet Accord de DON.

Je tiens à vous remercier, tous, pour vos appuis continus et vos efforts sans cesse à la reconstruction et au développement de la Côte d’Ivoire.

La cérémonie de signature de ce jour est l’aboutissement de plusieurs semaines de collaboration fructueuse entre les différentes équipes Gouvernementales et celles de la Banque Mondiale dont je voudrais saluer la constante disponibilité.

Mesdames et Messieurs, Honorables Invités ;
La Côte d’Ivoire a perdu une grande partie de son capital forestier entre 1960 et 2010. En effet, de 16 000 000 ha en 1960, celui-ci est passé de nos jours à près de 2 500 000 ha.
Conscient de cela, le Gouvernement Ivoirien s’est engagé dans le mécanisme de réduction des émissions de gaz à effet de serre issues de la déforestation et de la dégradation des forêts pour lutter contre le changement climatique et surtout restaurer son couvert forestier.
En juillet 2013, La Côte d’Ivoire a donc soumis au Secrétariat du Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier (FCPF) un plan de préparation à la REDD+ qui se présente comme un mécanisme international visant l’atténuation des changements climatiques globaux à travers la réduction de la déforestation, ainsi que le déclenchement d’un parcours de développement durable et d’économie verte dans le milieu rural.

Le Gouvernement Ivoirien, à travers le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, s’est engagé à œuvrer pour la lutte contre le changement climatique, la déforestation et la dégradation des forêts dans notre pays.

Cet engagement s’est traduit par plusieurs actions dont :

- l’initiation d’un dialogue avec les principales filières agricoles et le secteur privé en vue de proposer des solutions durables pour une agriculture moins destructrice des forêts;
- la mise en place d’un cadre de réflexion interministériel visant à intégrer les questions de changement climatique et de lutte contre la déforestation dans la planification nationale et surtout dans le prochain Plan National de Développement, c’est à dire le PND 2016-2020 et
- enfin la création d’une plate forme nationale de concertation, composée des Chefs Coutumiers, de la Société Civile, des populations rurales et des médias qui sera chargée de suivre tout le processus et d’apporter des contributions pour sa réussite.

L’engagement de la Côte d’Ivoire pour la lutte contre le changement climatique et la préservation des forêts est porté à un plus haut niveau avec la prise du décret 2012-1049 du 24 octobre 2012, portant création, organisation et fonctionnement de la Commission Nationale pour la Réduction des Emissions de Gaz à effet de serre dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts.

Cet engagement a été réitéré par le Président de la République, son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, lors du Sommet mondial sur le Climat, le 23 septembre 2014, à New York.

Monsieur le Directeur des Opérations ;
L’atteinte de cet objectif par la Côte d’Ivoire a besoin de l’appui de ses Partenaires Techniques et Financiers, notamment de la Banque Mondiale que vous représentez.

Cet important don financier de votre Institution nous permettra de nous préparer à la mise en œuvre future des activités de réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de la déforestation et la dégradation de nos forêts, et à terme de contribuer à l’effort mondial de lutte contre le changement climatique.

Mesdames et Messieurs, Honorables Invités ;

Je voudrais saisir l’opportunité de cette cérémonie pour encourager à nouveau l’ensemble des acteurs nationaux, qu’ils soient du Secteur Public ou du Secteur Privé, à œuvrer sans relâche à l’aboutissement des objectifs assignés au Programme National pour le Changement Climatique.

J’invite, à cet effet, l’Unité de Coordination de ce Programme à accroître la performance de celui-ci par l’accélération des décaissements et à s’engager résolument dans la voie d’une utilisation efficiente de ce DON.

Le Gouvernement, pour sa part, restera très attentif et prendra toutes les mesures d’accompagnement nécessaires à la bonne mise en oeuvre de ce Projet.
C’est sur ces mots que je voudrais clore mon propos, en réitérant la gratitude et la reconnaissance du Gouvernement Ivoirien au Groupe de la Banque Mondiale pour son engagement constant aux côtés de la Côte d’Ivoire.

Je vous remercie de votre aimable attention.

NIALE KABA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ