x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 3 octobre 2014 | APA

Côte d’Ivoire : le gouvernement fixe le budget 2015 à 5 014,3 milliards FCFA

© APA Par DR
Conseil des Ministres extraordinaire présidé par le Chef de l`Etat, SEM Alassane OUATTARA
Vendredi 3 octobre 2014. Palais de la Présidence de la République.
Abidjan - Le gouvernement ivoirien a adopté, vendredi, un projet de budget pour l’année 2015 qui s’élève à 5014,3 milliards FCFA soit une hausse de 13,8% par rapport à celui de 2014, a annoncé le ministre du budget, Abdourahmane Cissé, à l’issue du conseil de ministres extraordinaire tenu, vendredi, sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Selon le ministre Abdourahmane Cissé, ce budget est caractérisé par le dynamisme de l’activité économique et le renforcement des investissements ainsi que la maîtrise de l’inflation.

‘’Il est fondé sur un taux de croissance projeté de 10% en 2015 contre 9% en 2014 et s’équilibre en ressources et en dépenses à 5014,3 milliards FCFA, soit une hausse de 13,8% par rapport à celui de 2014’’ a-t-il souligné, précisant que ‘’ c’est pour la première fois que ce budget passe au-dessus de la barre symbolique de 5000 milliards’’.

Ce qui démontre, s’est-il félicité, avec force la dynamique ‘’ irréversible‘’ vers le progrès économique et social. Au niveau des ressources, le budget 2015 comprend ‘’ 2754,9 milliards de recettes fiscales soit une hausse de 11,1% par rapport aux estimations de 2014, 1046,1 milliards d’émissions sur les marchés monétaire et financier, soit une baisse de 7,8%’’ a expliqué M. Cissé.

Les recettes non fiscales avec 187 milliards (+37,2%), les appuis budgétaires des partenaires au développement avec 298,1 milliards (+12,4%) et les concours extérieurs de financement des projets avec 690, 4 milliards (+57,8) font, également, partie des ressources du budget 2015.

Au niveau des dépenses, le ministre du budget a indiqué 1 213,3 milliards FCFA (+7,5% par rapport au collectif) pour la dette publique, 2 267 milliards (+15,4%) dont 1347,4 milliards de charges salariales pour les dépenses ordinaires quand les dépenses d’investissement s’élèvent à 1496,3 milliards (+14,6%) dont 132 milliards au titre du Programme présidentiel d’urgence (PPU).

‘’Au-delà de tous ces chiffres, il faut retenir du budget 2015, la détermination du Président de la république, Alassane Ouattara, à poursuivre inlassablement ses efforts pour hisser notre pays au rang des nations émergentes et l’engagement du gouvernement à répondre davantage aux besoins de nos concitoyens’’ s’est félicité le ministre du budget Abdourahmane Cissé.

SB-HS/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ