x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 10 octobre 2014 | AIP

La Côte d’Ivoire et l’ONU-Femmes signent un accord de collaboration portant sur 72 millions de FCFA

© AIP Par Marc Innocent
Promotion du genre: le MSFFE et ONU-Femmes signent une lettre d`accord standard
Jeudi 9 Octobre 2014. Abidjan. Plateau. Dans le but de contribuer à l’amélioration de la la politique Nationale sur l’Egalité des chances, l’Equité et le Genre, le MSFFE et l`ONU-FEMMES ont signé une lettre d`accord standards.
Abidjan, - L’entité des Nations-Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, ONU-Femmes, et le gouvernement ivoirien, par le truchement de sa ministre en charge de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto, ont paraphé jeudi à Abidjan, un accord de collaboration d’un montant de 72 millions de FCFA.

Selon la directrice régionale d’ONU-Femme, Joséphine Odéra, cette agence et le ministère ivoirien de la Solidarité cherchent à accroître la vision sur l’accession à l’égalité des sexes et du genre, et l’autonomisation telle que recommandée par les gouvernements.

Se félicitant du travail abattu par la ministre Anne Désirée Ouloto en faveur de l’intégration du genre, elle s’est dit heureuse du partenariat qui se concrétise avec l’Etat de Côte d’Ivoire.

"Afin de permettre au ministère de mieux assurer le suivi et la coordination de ses activités, l’ONU-Femmes se propose de contribuer au renforcement des capacités du MSFFE à travers une lettre d’accord d’un montant de 72 millions", a indiqué Mme Odéra, souhaitant par ailleurs que l’Ivoirienne s’implique davantage dans la vie de la nation.

Le ministre Anne Désirée Ouloto a, pour sa part, indiqué que cette approche d’ONU-Femme qu’elle qualifie de "responsabilité", va dans la droite ligne de la vision du gouvernement qui se félicite de cette plateforme de synergie d’actions entre tous ses partenaires.

Selon elle, cette signature de convention devra faire en sorte que les initiatives des partenaires et celles du gouvernement se retrouvent dans un cadre de solidarité et regardent dans la même direction. "Ensemble nous sommes plus forts, et ensemble nous atteignons nos objectifs, ONU-Femmes a une très bonne vision que nous partageons", a indiqué la ministre.

Pour la réalisation de son plan de travail, l’ONU-Femmes a lancé en mars, un appel à propositions pour identifier les partenaires pouvant contribuer à sa mise en œuvre. Au total, 66 ONG et structures nationales et internationales exerçant en Côte d’Ivoire et œuvrant pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes avaient répondu à cet appel, souligne-t-on.

(AIP)
gak/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ