x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 22 octobre 2014 | AIP

Anne Ouloto veut asseoir une plateforme de collaboration avec les maires pour juguler les maux qui minent les villes

© AIP Par Marc Innocent
La ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l`enfant échange avec l`UVICOCI
Abidjan le 20 Octobre 2014. Une délégation de l’union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) a eu une séance de travail avec le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant par le truchement de son premier responsable, Anne Désirée Ouloto
Abidja - Le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant veut, par le truchement de son premier responsable, Anne Désirée Ouloto, asseoir une plateforme de collaboration avec les élus locaux, notamment les maires, pour juguler les maux qui minent les villes ivoiriennes.

Recevant mardi à son cabinet, le bureau de l’union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), Anne Ouloto à mis à nu la volonté de son département ministériel, de travailler avec ces élus locaux, pour apporter des réponses efficaces aux problèmes qui gangrènent les villes, notamment, la problématique du viol, des enfants de la rue et dans la rue, l’éducation, la traite, l’exploitation et les pires formes de travail des jeunes filles et des enfants, les grossesses en milieu scolaire et le phénomène des microbes.

"Nous pensons qu’avec l’UVICOCI, une plateforme de collaboration s’impose à nous, pour conjuguer nos efforts afin d’apporter des réponses efficaces aux problèmes qui minent nos villes", a fait savoir Anne Ouloto, relevant la volonté du gouvernement d’apporter des solutions pour un mieux être des populations.

Selon l’émissaire du gouvernement, la mise en place d’une plateforme, faciliterait la collaboration d’avec les communes dont les sollicitations à l’endroit du ministère, ont souvent du mal à trouver réponses, mais aussi à rendre possible les convergences de point de vue, avant l’atelier de validation de la politique nationale de la famille dont les travaux s’ouvrent début novembre.

Anne Ouloto à par ailleurs exhorté ses hôtes, à se nourrir de volonté et d’engagement, pour qu’ "ensemble", les deux entités puissent arriver à faire de grandes choses.

"Ce que je recherche, c’est votre volonté, votre engagement. Même quand on n’a pas les moyens et qu’on a la volonté, on peut arriver à faire de grandes choses", a-t-elle indiqué.

Se félicitant pour sa part, de cette initiative, le secrétaire général de l’UVICOCI, par ailleurs maire de la commune de Hiré, Amani Hubert, a marqué la volonté de son organisation, à adhérer à cette plateforme, qui selon lui, doit se concrétiser le plus rapidement.

"Ces problèmes là, nous les vivons aux quotidiens, nous en sommes très sensibles et nous souhaitons que cette collaboration se fasse très rapidement", a relevé M. Amani, avant d’exprimer son optimisme quant aux solutions qui découleront de cette collaboration.
"Nous sommes heureux qu’avec vous, nous arriverons à trouver des solutions à ces problèmes", a-t-il ajouté.

gak/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ