x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 23 octobre 2014 | AIP

Energie en Côte d’Ivoire : 3500 milliards de FCFA investis dans les infrastructures de production d’électricité depuis 2011 (Ministre)

© AIP Par DR
Cérémonie de pose de la 1ère pierre du projet d’extension du poste d’Azito
Jeudi 23 octobre 2014. Abidjan. Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a Procédé à la pose de la 1 ère du projet d’extension du poste d’Azito en 225/15 kv et de renforcement des réseaux associés
Abidjan - Le gouvernement de Côte d’Ivoir a investi environ 3500 milliards de francs CFA depuis 2011 dans le renforcement des infrastructures de production d’électricité dans le pays, a révélé, jeudi à Abidjan, le ministre du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara.

« A ce jour, l’ensemble des investissements dans le domaine de l’électricité depuis 2011 s’élève à environ 3500 milliards de francs CFA », a indiqué M. Toungara, qui s’exprimait lors de la pose de la première pierre, par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, d’un projet de construction d’un poste source 225/15KV dans le village d’Azito, dans la commune de Yopougon (Abidjan-Ouest).

Le ministre du Pétrole et de l’Energie a surtout rappelé que le gouvernement a engagé dès 2011, en priorité, des mesures pour rétablir l’équilibre financier du secteur. « Ainsi, les finances du secteur électrique ont été assainies lui permettant désormais d’être capable de mobiliser des ressources auprès des partenaires techniques et financiers », a-t-il soutenu.

Ces investissements ont permis, a-t-il expliqué, d’augmenter de 70 à 200 MW la puissance installée de la centrale de location d’AGGREKO, de lancer le cycle combiné de 140MW de la centrale thermique d’Azito dont la mise en service est prévue pour la mi-2015.

Ils ont également permis de lancer le cycle combiné de 222MW de la centrale thermique de CIPREL composée d’une turbine à gaz de 11MW et d’une turbine à vapeur de 111MW. La mise en service de l’un de ces deux groupes est effective depuis janvier 2014 et celle du deuxième est prévue pour décembre 2015, a précisé le ministre à ce sujet.

Grâce à ces investissements, les travaux de l’aménagement hydroélectrique de Soubré, dont la mise en service des groupes de production interviendra en 2017 avec un apport de 275 MW, ont pu démarrer.

La Côte d’Ivoire a enregistré un taux de croissance moyen de la demande d’électricité de 10% par an, avec un pic de 15% de 2011 à 2012 induite par la croissance économique du pays.

kkf/tm

Vidéo associée

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ