x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 12 novembre 2014 | Ministères

Lutte contre la traite des personnes: le Comité technique affûte ses armes

© Ministères Par Marc Innocent
Lutte contre la traite des personnes: Anne Ouloto préside la réunion du comité technique
Mardi 11 Novembre 2014. Abidjan. Plateau. Anne Ouloto a présidé la réunion du comité de lutte contre la traite des personnes. Plusieurs ministères et organisation de la société civile ont pris part à cette séance de travail.
Le Comité technique national en charge de la lutte contre la traite des personnes veut aller vite dans la mission à lui confier par le Gouvernement ivoirien. C’est dans ce cadre qu’une importante réunion s’est tenue le mardi 11 novembre au Cabinet du ministre de la Solidarité de la Famille, de la Femme et de l’Enfant.
Présidant cette rencontre, la ministre Anne Désirée Ouloto a informé les membres du comité technique de lutte contre la traite des personnes de la détermination du président de la République et du Gouvernement de « lutter de façon vigoureuse contre ce phénomène qui ternit l’image de la Côte d’Ivoire, fragilise les familles, et met en difficulté l’avenir de nombreux jeunes, notamment des jeunes filles ».
Elle a rappelé la décision prise par le Gouvernement au cours du dernier Conseil des ministres de formaliser la lutte contre la traite des personnes par la mise en place d’un Comité de veille stratégique présidé par la Première Dame et un comité opérationnel conduit par le ministère de la Solidarité, de la Famille de la Femme et de l’Enfant.
Cette réunion a été l’occasion également pour la ministre de la Solidarité de la Famille de la Femme et de l’Enfant d’évoquer la stratégie nationale de lutte contre ce phénomène qualifié de « fléau ». « Nous avons besoin de la mobilisation de toutes les forces vives de la nation. C’est ensemble de façon concertée qu’il faut apporter la riposte adéquate à cette pratique, a estimé la ministre.
Il est prévu dans les prochains jours l’envoi de missions, d’une part en Ethiopie pour s’imprégner de l’expérience de ce pays en matière de lutte contre ce fléau. Et d’autre part en Tunisie, au Liban et en Arabie Saoudite, destinations des victimes de ce fléau. Pour finir, la ministre de la Solidarité de la Famille de la Femme et de l’Enfant a insisté sur la nécessité pour les familles d’observer une vigilance accrue face à ce phénomène qui détruit et disloque les familles.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ