x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 16 décembre 2014 | Ministères

Presse/Allocution du directeur exécutif du FSDP à la cérémonie de remise officielle de dons et subventions - 2014

© Ministères Par DR
Presse privée/Cérémonie de remise de dons et subventions au titre de l`année 2014
Lundi 15 décembre 2014. Abidjan. Cérémonie de remise de dons et subventions au titre de l`année 2014 aux entreprises de presse privées par le FSDP (Fonds de Soutiens et de Développement de la Presse). Photo: Mme Bernise N’Guessan
Madame le Ministre de la Communication, Porte- parole Adjointe du Gouvernement, Présidente de la Cérémonie ;
Monsieur le Président du Conseil de Gestion du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) ;
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil de Gestion du FDSP;
Monsieur le Président du Conseil National de la Presse (CNP) ;
M le Représentant du Président de la HACA ;
M le Directeur Général de Fraternité Matin ;
M le Représentant du Directeur Général de la RTI ;
Madame le Directeur central de l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP) ;
Monsieur le Directeur de l’ISTC ;
Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Directeurs Centraux;
Mme la représentante du chef de bureau et représentant résident de l’UNESCO en côte d’ivoire ;
Mesdames et Messieurs les représentants des organisations professionnelles du secteur des médias ;
Mesdames et Messieurs, tous en vos rangs et qualités ;
Distingués membres de la Grande famille des Médias,

Le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (F.S.D.P), a pour mission de financer au profit des entreprises de presse et de communication audiovisuelle, la formation, les études et conseils, la diffusion, le développement de la presse et du multimédia et les projets d’intérêt collectif des organisations professionnelles.

Le FSDP accorde des subventions, il cautionne les emprunts contractés par les entreprises et organisations professionnelles auprès des banques et établissements financiers.
Depuis 2009, année de sa mise en puissance, le FSDP a alloué aux entreprises de presse, aux radios privées non commerciale et aux organisations professionnelles, des véhicules, des ordinateurs, des imprimantes, du papier d’impression, des abonnements aux dépêches AIP et AFP, du matériel technique, des logiciels de gestions comptable et ressource humaine, des subventions de fonctionnement, etc.

Le FSDP a fait 4 études sur l’économie de la presse, notamment les coûts d’impression et de distribution des journaux, les ressources humaines dans les entreprises de presse et de communication audiovisuelle, l’évaluation de l’impact de l’exonération fiscale et la mise en œuvre d’un environnement fiscal propre aux entreprises de presse, l’élargissement des ressources du FSDP. Les résultats de ces études ont été communiqués et mis à la disposition des entreprises de presse.

Le FSDP a formé également les dirigeants des entreprises de presse à la gestion, les infographistes des entreprises de presse au logiciel de mise en page, les journalistes et professionnels de la communication sur leur responsabilité en période électorale, les rédacteurs en chef sur le management à l’école de journalisme de Lille en France. Un référentiel et un catalogue de formation ont été élaborés avec des instituts locaux de formation de référence pour mieux encadrer ces formations, comme suite aux états généraux de la presse tenus en 2012.

Le FSDP a mis en place un fonds de garantie doté à ce jour de 1 milliard 800 cent millions de francs CFA. Ce qui a permis d’apporter la caution de l’Etat à des entreprises de presse pour plus de 100 millions de francs CFA, afin de leur faciliter l’accès aux financements bancaires.

Le FSDP conduit également des missions auprès des entreprises de presse, des radios et des organisations bénéficiaires de ses appuis, pour connaitre leurs réalités, leurs besoins et contrôler les dons et subventions remis.

Le FSDP organise régulièrement des conseils de gestion pour rendre compte de ses activités et décider des orientations pour un meilleur développement des médias privés. Les sujets sont traités en profondeur. Ce sont, en moyenne, 14 sessions par an, et ce n’est pas assez pour épuiser les sujets.

Je voudrais rappeler, enfin, Madame le Ministre, que sous votre impulsion, un plan stratégique de développement des médias 2014-2020 a été élaboré.

Madame le ministre,
La cérémonie de ce matin consacre notre activité 2014. Il s’agit de remettre à 25 entreprises de presse des subventions de 6 mois d’impression de journaux et à 6 organisations professionnelles d’envergure nationale des subventions de fonctionnement.

Pour rappel, c’est en 2013, que le Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) a sollicité la subvention d’impression de journaux de 6 mois sur 3 ans en raison du poids important de cette dépense dans les charges d’exploitation des entreprises de presse et aussi pour soulager leur tension de trésorerie.

En juin 2014, l’étude commandée par le FSDP sur les coûts d’impression et de distribution des journaux en Côte d’ivoire confirmera que les charges d’impression représentent 70 % des charges d’exploitation des entreprises de presse.

Le FSDP a, alors proposé en accord avec les éditeurs de presse, et consigné dans son document de plan stratégique de soutien et de développement du secteur des médias privés de Cote d’Ivoire pour la période 2014-2020, l’action de financement d’impression des journaux sur trois (3) ans, car l’allocation de cette subvention contribuera au rétablissement ou à la consolidation de la situation économique des entreprises de presse, et leur permettra de libérer de la trésorerie en vue d’assurer leurs charges sociales.

Madame le Ministre, Mesdames et Messieurs,
Pour mener à bien cette mission, nous avons travaillé sous la supervision du Conseil de Gestion du FSDP, avec des partenaires qui sont :
⎯ Le Cabinet du Ministre de la Communication ;
⎯ le Conseil National de la Presse ;
⎯ Le Groupement des Editeurs de Presse de Cote d’Ivoire (GEPCI) ;
⎯ Les entreprises de presse ;
⎯ Et les imprimeurs.
Je voudrais à cette étape de mon propos exprimer ma gratitude et mes sincères remerciements, premièrement, à vous Madame le Ministre pour votre sollicitude et aux membres de votre Cabinet pour leur engagement et leur disponibilité.

Merci au Conseil de Gestion du FSDP et à son Président, M Kébé Yacouba,
Merci au CNP et à son Président, M Raphael Lakpé,
Et merci aux directeurs généraux des imprimeries partenaires de l’opération.
Je voudrais adresser une mention spéciale à M le Président de la République et à M le Premier Ministre pour cette aide exceptionnelle.

Madame le Ministre, je vous prie de transmettre à M le Président de le République et à M le Premier Ministre, notre infinie gratitude pour ce geste à l’endroit des médias privés de Côte d’Ivoire.

À vous tous qui avez contribué à la mise en œuvre de cette activité, je dis merci, pour votre précieuse contribution au succès de cette opération.

Comment cette subvention est-t elle faite ?
Toutes les parties concernées par cette opération se sont engagées par convention.

➢ Le FSDP paye le montant de la subvention d’impression destiné à chaque entreprise de presse directement à l’imprimeur désigné par les entreprises de presse.

➢ Les imprimeurs des journaux s’engagent à imprimer les journaux des entreprises de presse sur 6 mois sans interruption.

➢ Les entreprises de presse se sont engagées au respect de l’éthique et de la déontologie et de l’application de la convention collective interprofessionnelle des journalistes et professionnels de la communication sous peine de leur suspension du bénéfice de la subvention.

➢ Le CNP est le garant moral du respect des engagements des parties.

Madame le Ministre,
Nous avons accompli la mission telle que voulue par vous. Ce matin, vous allez remettre symboliquement les chèques de 25 entreprises de presse bénéficiaires de la subvention de 6 mois d’impression d’un montant total de 800 millions 100 milles de franc CFA.

Seront également remises les subventions de fonctionnement pour six (6) organisations professionnelles d’envergure nationale d’un montant de cinquante millions cinq cent trente cinq mille F CFA (50.535.000).

C’est au total, pour cette seule année 2014, plus de 850 millions qui seront donnés ce matin par l’Etat de Cote d’Ivoire aux médias privés.

Ce qui portera l’aide de l’Etat aux médias privés à travers le FSDP à plus de 4 milliards sept cent millions de francs CFA.

Excellence, Mesdames et Messieurs,
Je vous remercie de votre aimable attention et de votre présence distinguée et vous souhaite par avance un joyeux noël et une bonne et heureuse année 2015.

Bernise N’Guessan.

Vidéo associée

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ