PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 16 décembre 2014 | Ministères

Allocution de la ministre Kaba Nialé à l’occasion de la signature des contrats de financement et de prêt du projet de protection de la biodiversité dans le corridor des parcs nationaux Taï–Sapo

© Ministères Par DR
Signature d’accord entre la KfW, la République de Côte d’Ivoire et la Fondation pour les Parcs et Réserves de Côte d’Ivoire
Mardi16 décembre 2015. Abidjan. Un accord de financement d’un montant de 3,28 milliards de F CFA a été signé entre la KfW, la République de Côte d’Ivoire et la Fondation pour les Parcs et Réserves de Côte d’Ivoire.
- Excellence, Monsieur Dirk HENNIG, Chancelier de l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne près la République de Côte d’Ivoire,

- Docteur Jan SCHUMACHER, Chargé de Projet à la KFW,

- Monsieur Bernard N’DOUMI, Président du Conseil d’Administration de la Fondation des Parcs et Réserves,

- Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et les Directeurs Centraux,

- Mesdames et Messieurs les Conseillers,

- Honorables invités,

- Chers amis de la presse,

- Mesdames et Messieurs en vos rangs et qualité,

Avant tout propos, je voudrais, au nom de la République de Côte d’Ivoire, souhaiter la cordiale et fraternelle bienvenue à Monsieur Jan SCHUMACHER, Chargé de Projet à la KFW et à la délégation qui l’accompagne, à l’occasion de la signature des contrats de financement et de prêt du Projet de protection de la biodiversité dans le corridor des parcs nationaux Taï–Sapo et du Projet de promotion de l’économie agricole.

C’est surtout le lieu d’exprimer toute la reconnaissance de la nation ivoirienne pour le soutien de la République sœur d’Allemagne, à travers la KFW, son Agence de crédit, au processus de relance économique de la Côte d’Ivoire.
Mesdames et Messieurs,

La coopération allemande au développement est un pilier central de la relation entre l’Allemagne et la Côte d’Ivoire. Débutée au lendemain de l’indépendance, cette coopération a été maintenue tout au long de la longue crise politique qu’a connue la Côte d’Ivoire de 2002 à 2011.

En effet, la Côte d’Ivoire a bénéficié de plus de 570 millions d’euros d’aide bilatérale, dont 401,3 millions d’euros dans le cadre de la coopération financière et 168,7 millions dans le cadre de la coopération technique.

Ces dernières années, la coopération allemande est particulièrement active dans les secteurs agriculture/ressources naturelles, prévention des crises, eau potable, éducation et santé.

A travers cette double signature, la KFW accorde à la Côte d’Ivoire un financement global de 14 millions d’euros soit l’équivalant de 9,2 milliards de francs CFA réparti comme suit :

- Un Don de 5 millions d’euros pour le Projet de protection de la biodiversité dans le corridor des parcs nationaux Taï – Sapo et ;
- un Prêt de 9 millions d’euros aux conditions largement concessionnelles au profit du Projet de promotion de l’économie agricole.

Le Projet de protection de la biodiversité dans le corridor des parcs nationaux Taï – Sapo vise à améliorer la bio-connectivité entre le Parc national de Taï en Côte d’Ivoire et les zones protégées au Libéria. Ce complexe est un habitat de forêt tropical qui héberge plus de 1 200 espèces de plantes, plus de 230 espèces d’oiseaux, 145 espèces de mammifères et de nombreuses autres espèces rares et endémiques.

Quant au Projet de promotion de l’économie agricole, il a pour finalité la mise en place d’un fonds destiné à fournir à des banques une source de refinancement pour les crédits moyen et long terme, accordés aux petits producteurs et aux entreprises au secteur agricole.

Mesdames et Messieurs,

Ces nouveaux financements témoignent de la confiance que la République Fédérale d’Allemagne place en la Côte d’Ivoire qui s’est résolument engagée sur les sentiers du développement économique et social.

A ce propos, je puis vous assurer que le Gouvernement ivoirien prendra toutes les dispositions nécessaires pour une utilisation transparente et efficiente des ressources mises à sa disposition, en vue de la réalisation effective de ces projets.
Pour terminer, je voudrais féliciter le Président de l’OIPR, et l’engager à une utilisation optimale de ces ressources au bénéfice de notre patrimoine national.

C’est sur ces mots que je voudrais clore mon propos, en réitérant mes vifs remerciements à la KFW.

Vive la coopération entre l’Allemagne et la Côte d’Ivoire.

NIALE KABA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ