PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 13 mai 2020 | RFI

Les lanceurs d’alerte de la BAD réclament une enquête indépendante

© RFI Par DR
Déjeuner annuel de la BAD et des ambassadeurs 2016
Jeudi 11 Février 2016. Le Président du groupe de la Banque Africaine de développement, Akinwumi Adesina a invité les chefs de missions diplomatiques et des organisations internationales accrédités en Côte d`Ivoire à un déjeuner. Le Président de la BAD a profité de l`occasion pour présenter la réponse de la Banque et du continent face aux défis.
Alors qu’une enquête interne vient de blanchir le président de la Banque africaine de développement (BAD) des accusations de prévarication et de favoritisme formulées contre lui, ses accusateurs s’en prennent maintenant au Comité d’éthique qui a mené l’enquête. Ils doutent de sa probité et réclament une enquête indépendante.

Les lanceurs d’alerte de la Banque africaine de développement (BAD) n’ont pas été convaincus par l’enquête interne menée par le Comité d’éthique de l’institution: révélée lundi 11 mai, elle disculpe le président Akinwumi Adessina des accusations de favoritisme et de prévarication lancées depuis des mois par un groupe d’employés anonymes.

Les griefs sont « non fondés, non... suite de l'article sur RFI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ