x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 21 août 2020 | AIP

Le ministre Moussa Sanogo offre un laboratoire de Langues aux élèves de l’INP-HB

© AIP Par DR
INPHB: le Ministre Moussa Sanogo dote les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) d’un laboratoire de langues
Jeudi 20 août 2020. Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, était à Yamoussoukro, où il a inauguré à l’INPHB, le laboratoire de Langues des classes préparatoires aux grandes écoles dont la création a été financée par ses soins.
Yamoussoukro, Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a inauguré jeudi 20 août 2020 un laboratoire de Langues qu’il a personnellement offert aux élèves des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) de l’institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Ce laboratoire est constitué de 20 postes pour les apprenants, deux pour le formateur et d’un tableau tactile. Il est destiné à renforcer l’apprentissage de la langue anglaise pour les élèves francophones mais aussi celui du français pour les non-francophones de l’institut.

« Relativement au laboratoire de Langues, c’est un dispositif utile et je dirai nécessaire pour le renforcement des capacités des élèves de l’INP-HB », a déclaré le ministre qui a souligné que « la maîtrise de l’Anglais est le sésame des carrières professionnelles à l’international et pour nous, cadres francophones c’est un atout supplémentaire ».

Selon le ministre, "la connaissance de la langue anglaise" est l’un des critères clés de sélection des stagiaires qui seraient proposés à intégrer les institutions de Bretton Woods à la faveur du programme Trust Fund de la Banque Mondiale dans lequel la Côte d’Ivoire s’est engagée il y a quelques mois.

Le directeur général de l’INP-HB, Koffi N’guessan a saisi l’occasion de ce don du ministre, par ailleurs ancien pensionnaire de cette école, pour lancer un appel aux autorités afin qu’elles appuient le projet de faire de Yamoussoukro à travers l’INP-HB « l’un des hauts lieux de la science et de l’innovation technologique pour la région africaine ».

(AIP)

gso/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ