PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 10 octobre 2020 | AIP

Des producteurs de Tafiré expriment leur préférence pour la bascule électronique

© AIP Par DR
Une bascule électronique
Tafiré- A l'occasion de la vente groupée d'anacarde à Tafiré et à Badikaha, des paysans membres de la coopérative agricole Yérigbanhan de Tafiré (Centre-nord, région du Hambol), ont exprimé leur nette préférence pour la bascule électronique pour la pesée de leurs récoltes, a constaté l'AIP sur place lundi 05 octobre 2020.

"Cette nouvelle machine est plus fiable et donc plus crédible que les anciennes bascules qui sont souvent truquées", a fait savoir Touré Anatole, un producteur de la coopérative Yérigbanhan de Tafiré.

Quant à une paysanne membre de cette Coopérative agricole basée au quartier Sélikalakaha de Tafiré, Ouattara Salimata, "l'ancienne bascule c'est l'instrument de mesure des acheteurs véreux donc moi, j'ai opté pour la bascule électronique qui évite les suspicions et les discussions".

Lors des achats de noix de cajou groupés organisés par le Groupement des exportateurs et professionnels de la commercialisation de l'anacarde, lundi 05 octobre 2020, à Tafiré et à Badikaha, les producteurs ont affirmé leur nette préférence pour la bascule électronique.

(AIP)

jbm/sdaf/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ