PUBLICITÉ

Necrologie Publié le vendredi 19 mars 2021 | Abidjan.net

Hommage au Premier Ministre Hamed Bakayoko : Discours du Ministre, Mamadou Touré

© Abidjan.net Par DR
Cérémonie d`Hommage de la Nation à feu le Premier Ministre Hamed Bakayoko, présidée par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara
Cérémonie d`Hommage de la Nation à feu le Premier Ministre Hamed Bakayoko, présidée par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, ce mercredi 17 mars 2021, au Palais de la Présidence de la République
Je ne prends pas la parole aujourd’hui en tant que Porte-Parole Adjoint du Gouvernement, encore moins en tant que PorteParole Adjoint du RHDP.
Je prends la parole, certes, en tant que Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, mais aussi et surtout en ma qualité, pour la circonstance, de porte-parole de ces millions de jeunes ivoiriens qui auraient voulu, chacun, témoigner ou rendre hommage ici au Premier Ministre Hamed BAKAYOKO, le Golden Boy, l’Etoile d’Etat, Ham Bak, l’homme engagé, l’homme généreux, l’homme ouvert et humble et surtout l’homme loyal.
Je prends également la parole en tant que son jeune frère et son collaborateur.
Hamed BAKAYOKO était un homme engagé et travailleur

Son engagement et son travail transparaissaient à la fois dans son parcours politique et son parcours professionnel. Inspirant des millions de jeunes dans notre pays.

Engagé très jeune, à l’âge de 15 ans, il est élu Président de l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans de Côte d’Ivoire, section Collège Moderne d’Adjamé (CMA)

En 1983 à 18 ans, il devient Président de la Jeunesse Estudiantine et Scolaire du PDCI (JESPDCI) ; A 21 ans : Président de l’Amicale des Elèves et Etudiants Ivoiriens au Burkina Faso. A 26 ans, il co-fonde le quotidien « Le Patriote », en 1991, pour soutenir l’action du Premier Ministre Alassane OUATTARA qui faisait l’objet d’attaques par la presse proche de l’opposition de l’époque ; A 29 ans, Hamed BAKAYOKO est arrêté et mis en prison à cause de son engagement pour la cause du Président Alassane OUATTARA ; La même année, il intègre le Rassemblement Des Républicains (RDR), Parti politique qui vient de naître ; Au sein de ce parti, il gravira les échelons pour en devenir Vice-Président en 2017 ; A la création, du parti unifié RHDP, il sera nommé par le président du directoire, Membre de son Directoire.
Au niveau professionnel, Hamed Bakayoko s’est élevé dans la hiérarchie sociale par le travail, par son travail. En 1991, à 26 ans, il est devenu Journaliste Directeur de Publication du Journal le PATRIOTE ; A 28 ans, il est le Président Directeur Général de Radio Nostalgie Côte d`Ivoire ; A 35 ans : Président Directeur Général de Radio Nostalgie Afrique ; A 38 ans : Ministre des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ; 46 ans en 2011: Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité . Il deviendra après à 52 ans, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense. A 55 ans: Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre de la Défense.

Pour lui, la condition sociale d’une personne ne peut être un handicap à sa réussite, pourvu que cette personne se batte et travaille ; et il le répétait à souhait à la jeunesse de notre pays. Voici l’un des héritages qu’il nous laisse.

De par son parcours, il était un exemple pour des millions de jeunes de toute génération. Hamed Bakayoko a traversé les générations. Depuis les années 90 avec les KKB, Yayoro, etc. jusqu’à la dernière génération des années 2000, 2010 , 2020.


Hamed BAKAYOKO est resté jeune, et auprès des jeunes.
Ne le disait-il pas lui-même ? jeunesse ivoirienne, on se sent, on est ensemble, on est au kohi.

Hamed BAKAYOKO était surtout un homme généreux ;

Il était connu pour sa générosité :
beaucoup de jeunes bénéficiaient de son aide et de son appui ;

qu’ils soient Artistes, Etudiants, Elèves, ou encore jeunes sans emplois ;

Soit pour l’organisation d’un spectacle, soit pour le paiement d’arriérés de loyer ou de scolarité, pour des frais médicaux, etc. ;

Hamed BAKAYOKO a donné une seconde chance de vie a de nombreux jeunes en finançant leurs projets ;

Ainsi, ce sont de nombreux jeunes qu’Hamed BAKAYOKO a aidé à se prendre en charge.

Dans un hommage qu’il vous a rendu Madame la Première dame à Séguéla, qu’il tirait cette générosité de vous. Nous voudrons au nom de l’ensemble des jeunes de Côte d’Ivoire ce que vous avez apporté à Hamed Bakayoko.

Hamed BAKAYOKO était un homme ouvert et humble

Malgré son ancrage politique au RDR puis au RHDP, il transcendait les clivages politiques et parlait avec tout le monde qu’elle que soient les partis politiques ;

Hamed Bakayoko transcendait aussi les clivages ethniques et régionaux. Marié à une femme du sud, ressortissant de Séguéla, il avait des amis et des collaborateurs dans toutes les régions du pays ;

Comme tous ces jeunes ici présents ou ailleurs, Hamed BAKAYOKO, aimait la vie et était un bon vivant ;

Hamed Bakayoko était taquin avec tout le monde même avec ses collaborateurs;

Malgré son ascension sociale, Hamed Bakayoko avait du respect et de la considération pour tout le monde quel que soit la condition sociale ;

La situation sociale des uns et des autres n’a jamais été déterminante dans ses rapports avec les autres ;

Il parlait aussi bien au riche qu’au pauvre ;

Il pouvait déjeuner dans un restaurant huppé comme aller manger son Garba chez Alice à Marcory où dans un gloglo comme on le dit chez à Abobo ou en marge des réunions ministérielles à Yamoussoukro.

Hamed BAKAYOKO était aussi et surtout un homme loyal

Attaché à un homme, Alassane OUATTARA ; Hamed Bakayoko assumait ses ambitions dans le respect de sa loyauté à Alassane Ouattara qui lui a tout apporté.

Je me rappelle fin juillet 2020, alors qu’il avait accueilli le président de la République qui revenait d’une mission de médiation au Mali, le Premier ministre m’a appélé. J’étais encore au bureau, il était autour de 20h et 20H 30, me demandant de le trouver chez lui à la maison. Nous avons passé 3h à échanger. Ce que je retiens c’est qu’à cette période de fin juillet 2020, alors que beaucoup estimait que son heure avait sonné et qu’avec le décès du Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, son heure avait sonné pour être notre candidat à l’élection présidentielle, le Premier Ministre Hamed Bakayoko m’a dit Touré, tous ceux qui s’agitent autour de moi le font pour eux-mêmes. L’homme de la situation, c’est le Président Alassane Ouattara. Nous devons être soudé derrière le Président Alassane Ouattara. En réalité il enfonçait déjà une porte ouverte.

Monsieur le président de la République,

la loyauté du Premier ministre Hamed Bakayoko se manifestait dans la gestion des différentes fonctions que vous lui avez confiées. Ministre d’Etat, ministre de la Sécurité et Ministre d’Etat, ministre de la Défense. Il était un rempart pour vous. Il était une forteresse pour vous.
C’est pour cela je voudrais me faire le porte-parole de l’ensemble de ces jeunes. Certains avec lesquels j’ai parlé. Nous vous savons durement éprouvé. Nous vous savons effondré.
Monsieur le Président de la République, comme hier pour Amadou Gon Coulibaly, aujourd’hui pour Hamed Bakayoko, votre fils, vous devez rester debout. Pour la jeunesse ivoirienne, vous devez rester débout. Pour la Côte d’Ivoire, vous devez rester débout. Pour la sous-région, vous devez rester débout. Et nous prenons l’engagement, l’ensemble de ces jeunes que Hamed Bakayoko a mobilisé toutes ces années autour de vous de constituer une forteresse autour de vous pour les batailles à venir.
A ma belle sœur, Yolande Bakayoko, je voudrais dire que tu peux être fière de ton mari pour ce qu’il a apporté à la Côte d’Ivoire et ce qu’il a apporté à notre cause.
A ces enfants, vous pouvez être fiers de votre père pour ce qu’il a apporté à la jeunesse ivoirienne.
A toi mon grand frère Hamed Bakayoko, à l’heure de la séparation, je voudrais te dire que tu as vécu utile. Va en paix. La jeunesse ivoirienne te sera toujours reconnaissante. Comme tu l’as dit lors des grandes rencontres au Palais des sports, à l’ensemble de la jeunesse ivoirienne, nous te retournons cette phrase : nous sommes ensemble. Nous nous sentons. Nous sommes au Kohi et pour toujours.

Merci beaucoup.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ