PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 3 août 2021 | AIP

17 000 ACD signés en 2020 contre une moyenne de 5000 au cours des cinq dernières années (ministre)

© AIP Par DR
Le bâtiment annexe de la Tour F de la Cité financière, un chef-d’œuvre moderne qui fera la fierté de la Côte d’Ivoire
Mardi 20 avril 2021. Interview de l’architecte en chef, Jean Paul Monin, directeur général de ‘’Arq’ urbis Concept’’, le cabinet d’architectes ivoiriens sélectionné pour la réalisation de l’ouvrage, explique les tenants et les aboutissants du projet de construction du bâtiment annexe de la Tour F de la Cité financière.

Abidjan - Au total 17 000 Arrêtés de concession définitive (ACD) ont été signés en 2020, contre une moyenne de 5 500 ACD, au cours des cinq dernières années, a annoncé le ministre de la Construction, du logement et de l’Urbanisme, Koné Bruno, au cours d’un séminaire avec les responsables de médias, lundi 02 août 2021, à Abidjan.


Cette performance est la résultante de plusieurs réformes législatives et réglementaires menées pour un meilleur encadrement des secteurs de l’urbanisme, de la construction et de l’habitat, a justifié M. Koné, au cours de ce séminaire qui a rassemblé des directeurs de publication de la presse écrite, de la presse en ligne, de l’audiovisuel et des responsables de revues spécialisées.


Il a également annoncé le projet de simplification et de transformation digitale du foncier urbain qui va alléger la procédure de délivrance de l’ACD, à travers le titrement massif (ou systématique) des terrains, dès l’approbation des lotissements, et à mettre en place, un Système intégré de gestion du foncier urbain (SIGFU).


Cette plateforme intégrée (réunissant tous les acteurs en charge de la gestion du foncier urbain) permettra de réduire considérablement les délais (1 à 3 mois au maximum) de traitement de l’ACD et renforcer la sécurité de ce titre de propriété, a fait savoir le ministre en charge de la construction.


Dans le domaine de la construction et de l’habitat, Koné Nabagné Bruno est revenu sur le contrat de bail à usage d’habitation. Il a invité les participants à faire en sorte que les populations se procurent de plus en plus ce document « authentique et sécurisé » auprès des distributeurs officiels que sont les librairies partenaires, les bureaux de poste, les mairies, les Agents immobiliers agréés, le Guichet unique du foncier, etc, à un prix forfaitaire de 5000 FCFA identique sur l’ensemble du territoire national.


« J’attends beaucoup de vous, car j’ai confiance en vous, et je ne doute point que vous serez à la hauteur de nos attentes, qui ne sont autres que d’informer nos populations sur le contenu de nos réformes relativement à nos thématiques. Nous comptons également sur vous pour être nos meilleurs relais. », a-t-il souhaité.


Ce séminaire a été marqué par des présentations des réformes législatives et réglementaires liées à l'urbanisme, au domaine foncier, à la construction et à l'habitat. Il a permis aux responsables de médias de mieux appréhender les nombreuses actions menées pour réduire les tracasseries dont les usagers sont l’objet, pour disposer d’outils de planification et de gestion urbaine en vue d’offrir aux populations des services de qualité, pour mieux maîtriser l’expansion des villes, moderniser, sécuriser et simplifier les démarches et produire des actes administratifs du foncier, de l’urbanisme et de la construction etc.


bsb/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ