x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 1 septembre 2021 | Abidjan.net

Sécurité routière: le préfet de police d’Abidjan à la rencontre des transporteurs d’Abobo

© Abidjan.net Par DR
Rencontre entre le préfet de police d’Abidjan et les transporteurs d’Abobo
Le Commissaire divisionnaire major de police, Dosso Siaka, a échangé, mardi 31 août 2021 au rond-point de la Mairie d’Abobo, avec les acteurs du transport routier de la commune

Le Commissaire divisionnaire major de police, Dosso Siaka, a échangé, mardi 31 août 2021 au rond-point de la Mairie d’Abobo, avec les acteurs du transport routier de la commune. A l’entame de cette rencontre, c'est le chef du district de police d’Abobo, le commissaire principal Dosso Olivier qui a expliqué les raisons de la présence du préfet. Il a notamment indiqué que le préfet de police à travers cette mission de sensibilisation répond à l’invitation de la Coordination des chauffeurs de Gbaka en activité de Côte d’Ivoire dirigée par le président Sanogo Tahirou.


Accompagné par la Direction de la communication du ministère des Transports, le préfet de police a sensibilisé son auditoire composé principalement des chauffeurs, des auxiliaires du transport, des usagers, et des responsables locaux des associations, sur la conduite à tenir sur la route, les bons réflexes et comportements à adopter afin d’éviter les accidents de la circulation. Il a d’emblée précisé que cette initiative de Sanogo Tahirou s’inscrit dans la droite ligne des actions souhaitées par le Ministre des Transports, qui à l’occasion du lancement de la campagne de sensibilisation et d’information contre l’incivisme sur la route, a appelé à l’implication de toutes les forces vives de la nation.


Le préfet Dosso s'est félicité de la forte mobilisation des acteurs, avant de les inviter à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité dans le cadre du respect strict du code de la route. « Sensibilisez et dénoncez à la police les cas de mauvais comportements sur la route. Sachez que nous pouvons tous être victimes. La sécurité routière est l’affaire de tous », a conseillé le premier responsable de la police du district d'Abidjan, évoquant le démantèlement des gnambros et le déguerpissement des vendeuses de boissons frelatées et de comprimés aux abords des gares.


Pour terminer, le préfet a insisté, au cours des échanges, sur la phase de répression qui débute le 7 septembre prochain et les différentes sanctions encourues pour chaque infraction au code de la route.


A. N.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ