PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 23 septembre 2021 | Abidjan.net

L’ONP organise un atelier de cadrage méthodologique pour évaluer la Pauvreté monétaire des enfants en Côte d’Ivoire

© Abidjan.net Par DR
L’ONP organise un atelier de cadrage méthodologique pour évaluer la Pauvreté monétaire des enfants en Côte d’Ivoire

La pauvreté monétaire des enfants reste un champ peu exploré. A première vue, une telle analyse peut même paraître superflue. Puisque l’enfant n’est pas économiquement responsable. Sa situation économique n’est que le reflet de celle de son ménage d’appartenance.


En Côte d’Ivoire, des études sont régulièrement instruites par le Gouvernement pour mesurer la pauvreté. Traditionnellement, les analyses portaient sur les ménages et les individus dans leur ensemble. Très peu d’analyses de la pauvreté monétaire ciblent les enfants comme unité spécifique d’analyse. Toutefois, depuis près d’une décennie, le Gouvernement de Côte d'Ivoire, sous l’égide de l’Office National de la Population (ONP) a initié plusieurs analyses de la pauvreté des enfants, à partir des données d’enquêtes nationales traditionnellement organisées. Ainsi, en 2014 et en 2018, l’ONP a élaboré avec l’appui de l’UNICEF, des rapports sur la pauvreté multidimensionnelle des enfants selon l’approche des privations multiples (NMODA).


La pauvreté monétaire ciblant l’enfant comme unité d’analyse reste peu documentée en Côte d'Ivoire. Pour réduire ce gap d’information, l’Office National de la Population (ONP) a pris l’initiative d’organiser en partenariat avec l’UNICEF, la première Etude Nationale sur l’Analyse de la pauvreté monétaire des enfants en Côte d’Ivoire. Cette étude permettra de disposer d’éléments d’analyse et de compréhension complémentaires susceptibles de contribuer à la formulation de politiques publiques plus pertinentes qui contribueront à la réalisation de l’objectif de réduction de moitié de l’incidence de la pauvreté, plus particulièrement des enfants, fixée à l’horizon 2030.


L’une des premières assises sur ce processus, à savoir la validation du premier rapport de cadrage méthodologique, s’est tenue ce mercredi, en présence de toutes les parties prenantes issues des ministères sectoriels, des directions générales et centrales, des Centres et Instituts de recherche ainsi que des partenaires au développement.


La validation de ce rapport élaboré sous la coordination du Docteur HININ Moustapha, Directeur Général de l’ONP s’est faite sous la présidence du Docteur YEO Nahoua, Directeur de cabinet de Madame le Ministre du Plan et du Développement. Il a indiqué que «le Gouvernement est conscient que, s’il doit s’attaquer efficacement à la pauvreté sous toutes ses formes et dans toutes les sphères, comme le stipulent les Objectifs du Développement Durable, il doit pouvoir mieux la cerner et la mesurer dans toutes ses manifestations», d’où l’intérêt de cet atelier.


Par ailleurs, faut-il le rappeler, ce rapport permettra d’analyser l’incidence de la pauvreté monétaire à chaque étape de cycle de vie des enfants, de disposer d’un profil de pauvreté pour cette catégorie de la population, d’identifier les causes sous-jacentes des niveaux de pauvreté monétaire des enfants au sein des ménages, d’appréhender les tendances évolutives de la pauvreté monétaire chez les enfants, des risques et de la vulnérabilité, …


 


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ