x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le samedi 25 septembre 2021 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire : un programme pour la sensibilisation et le dépistage précoce de l'hypertension artérielle lancé dans 5 régions sanitaires

© Abidjan.net Par PR
Programme pour la sensibilisation et le dépistage précoce de l'hypertension artérielle lancé dans 5 régions sanitaires
Le programme Healthy Heart Africa (HHA), visant à accroître la sensibilisation, l’éducation, le dépistage et l’orientation vers les soins primaires dans 5 régions sanitaires en Côte d’Ivoire, a été officiellement lancé ce samedi 24 septembre 2021 à Abidjan.

Le programme Healthy Heart Africa (HHA), visant à accroître la sensibilisation, l’éducation, le dépistage et l’orientation vers les soins primaires dans 5 régions sanitaires en Côte d’Ivoire, a été officiellement lancé ce samedi 24 septembre 2021 à Abidjan.


Il est initié par l’entreprise pharmaceutique AstraZeneca, Healthy Heart Africa (HHA) et piloté par la plateforme Africaine des Associations Chrétiennes de Santé (ACHAP), en collaboration avec le Ministère de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle et les Initiatives Chrétiennes pour la Promotion Humaine (ICPH).


Pour Pr Mamadou Bamba, Directeur général de la Santé, « ce projet contribue à la collecte des données précises auprès des régions sanitaires afin dresser une image réelle du problème et influencer les décisions futures en matière de lutte contre l’hypertension. Il devrait permettre au ministère de la santé de réduire la morbidité et la mortalité liées à l’hypertension artérielle et à ses complications cardio-vasculaires. »


Par ailleurs, réaffirmant l’accompagnement effectif du Gouvernement, il a appelé à unir les forces « pour relever l’effet de la prévalence de l’hypertension artérielle, qui est de 40% chez l’adulte de 20 à 79 ans et qui constitue aujourd’hui 75% des activités de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan. »


L’accès aux soins de santé est au fondement de la stratégie de développement durable d’AstraZeneca selon Dr Adelaide Ehouman, Directrice pays FSA, AstraZeneca, qui a ajouté, que HHA est « une solution innovante qui cadre avec la vision de l’entreprise d’intégrer le dépistage et le traitement de l’hypertension dans les centres de santé de routine. »



Healthy Heart Africa est un programme de deux ans qui a officiellement démarré le 1er mai dernier pour s’achever le 30 avril 2023. Au total, ce sont 20 sites dont 6 hôpitaux généraux, 11 centres de santé urbains et 3 centres de santés ruraux répartis dans 5 régions (Haut-sassandra, Bélier, Marahoué, Poro et Tchologo) et 11 districts sanitaires qui sont concernés.

« De façon spécifique, il s’agira de renforcer les capacités de 60 agents de santé et 100 agents de santé communautaires, pour sensibiliser les communautés, dépister et prendre en charge; dépister plus de deux millions de personnes adultes et diagnostiquer près de 500.000 hypertendus d’ici la fin du projet et enfin renforcer le système de Santé à l’effet de permettre à 6 hôpitaux régionaux, 11 CSU et 3 CS ruraux d’accéder à des médicaments et technologies de qualité et abordables contre l’hypertension » a expliqué Dr Coulibaly Ouonna, Responsable du programme HHA en Côte d’Ivoire.

En Côte d'Ivoire, les données par pays issues de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2019 indiquent que les maladies non-transmissibles (MNT) sont responsables de 36% des décès.

L’hypertension est un problème de santé à prendre au sérieux du fait qu’il peut entraîner d’autres complications telles que la crise cardiaque, l’accident vasculaire cérébral et l’insuffisance cardiaque.

Démarré au Kenya en 2014, en Ethiopie en 2016, en Tanzanie en 2018, au Ghana en 2019, en Ouganda en 2020 et enfin en Côte d’Ivoire en 2021, HHA sera bientôt suivi par le Sénégal et par le Rwanda, dans le cadre de son expansion de 2021.

Ce programme aspire à toucher 10 millions de personnes souffrant d'hypertension artérielle en Afrique d'ici 2025, contribuant ainsi à l’objectif mondial de l’OMS à savoir une réduction de 25% de la prévalence de l’hypertension à 2025.




PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ