PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 29 septembre 2021 | AIP

La cartographie des risques de l’Enseignement supérieur en élaboration

© AIP Par Donald
Ouverture d'un l'atelier d'information et de sensibilisation à l'élaboration de la cartographie des risques
Abidjan le 29 septembre 2021. Un atelier d'information et de sensibilisation sur l'élaboration de la cartographie des risques à l'endroit des services et structures sous tutelle du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique s'est ouvert ce mercredi à l'université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Abidjan - Le directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Arsène Kobéa Tokpa, a ouvert, mercredi 29 septembre 2021, un atelier d’information et de sensibilisation à l’élaboration de la cartographie des risques des services et structures sous-tutelle du ministère à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody.


Menée en collaboration avec l’Inspection générale d’Etat et l’Inspection générale du ministère, cette activité vise à sensibiliser les acteurs concernés sur leurs rôles et responsabilités en matière de contrôle interne pour maîtriser l’application des normes de pratique professionnelle de l’audit interne et de s’approprier les outils, procédures et techniques d’élaboration de la cartographie des risques.


« Au moment où la demande de services publics de formation ne cesse de croître alors que les ressources publiques ne suivent pas toujours, il importe d’introduire plus d’efficacité dans la gestion des deniers publics. A cet égard, les dispositifs de contrôle interne et de cartographie des risques introduits au niveau des organes dirigeants ne visent rien d’autre que l’amélioration de l’efficacité de l’action publique en matière de formation et de recherche au service des usagers du service public de l’éducation que sont les étudiants », a affirmé le directeur de cabinet, au nom du ministre, Pr Adama Diawara.


L’élaboration de ce document s’inscrit en amont du rapport annuel de performance que doit produire chaque ministère, a souligné le directeur de cabinet.


Le secrétaire général de l’Inspection générale d’Etat, Ibo Alexis, a précisé que la cartographie des risques fait montre de la redevabilité des acteurs publics à l’endroit des citoyens, par un audit interne efficace et que son institution est disposée à encadrer tous les ministères pour son élaboration en vue de les aider à l’atteinte des objectifs de développement du gouvernement.


Dans l’enseignement supérieur, les risques peuvent concerner les grèves, l’allocation non optimale des ressources, l’insuffisance des ressources humaines, entre autres.


La cartographie des risques complète le système du contrôle interne et permet la bonne gouvernance en donnant une vue synthétique des événements majeurs susceptibles d’entraver l’atteinte des objectifs en minimisant leur impact, ont convenu l’ensemble des intervenants à la tribune, dont le président de l’université Houphouët-Boigny, Pr Balo Zié ou encore l’Inspecteur général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Yapi Félix.


Dans cette dynamique, les universités Houphouët-Boigny et Nanguy Abrogoua ont déjà signé des contrats de performance, ce que les autres universités n’ont pas encore fait pour cause de Covid 19, mais le ministère les y encourage vivement.


Les participants aux travaux sont issus de l’administration centrale du ministère, des universités, grandes écoles, centres et instituts de recherche et Centres régionaux des œuvres universitaires (CROU).


aaa/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ