PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 4 novembre 2021 | Abidjan.net

Enseignement supérieur : lancement du Master 2 Cadre de la mutualité de l’assurance et de la prévoyance d’Abidjan

© Abidjan.net Par DR
Enseignement supérieur : lancement du Master 2 Cadre de la mutualité de l’assurance et de la prévoyance d’Abidjan
Le lancement officiel du Master 2 Cadre de la mutualité de l’assurance et de la prévoyance d’Abidjan dénommé « CAMAPA » a eu lieu le mardi 02 novembre, à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny (INPHB) de Cocody Danga. 

Le lancement officiel du Master 2 Cadre de la mutualité de l’assurance et de la prévoyance d’Abidjan dénommé « CAMAPA » a eu lieu le mardi 02 novembre, à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny (INPHB) de Cocody Danga. 


Cette initiative est le fruit de la collaboration entre l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et l’INPHB pour la conduite de projets de formation diplômantes conjoints.


Ce partenariat vise l’érection du hub franco-ivoirien dans l’éducation et date de 2017 avec la signature de 95 formations en Côte d’Ivoire.


Selon le Directeur général (DG) de l’INPHB, Moussa Abdoul Kader Diaby, cette formation CAMAPA est la bienvenue dans l’écosystème de l’enseignement supérieur, étant donné que l’Etat de Côte d’Ivoire s’est engagé dans une politique de développement de la Couverture maladie universelle (CMU).  


A l’en croire, cette ouverture va mettre fin à l’exode des cadres ivoiriens qui quittent le pays pour aller se former ailleurs.


« Avoir la possibilité de délocaliser cette formation ici en Côte d’Ivoire avec un choix porté sur l’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny, nous honore et vient repositionner encore une fois l’institut au plan national comme étant la locomotive de l’enseignement supérieur », s’est-il réjoui.


Il en a profité pour annoncer que dans deux ans le site de Danga, où est logé l’INPHB sera rasé et reconstruit grâce à la collaboration existante entre la Côte d’Ivoire et la France


Quant à Dr Annie Soriot, Directrice des relations internationales de l’université Paris1 Panthéon Sorbonne, partenaire académique, elle a félicité les auditeurs et auditrices, étudiants et étudiante sélectionnés pour inaugurer cette formation. Elle a assuré qu’ils peuvent être diplômés de l’université Paris1 Panthéon Sorbonne, car ils vont bénéficier de tout l’avantage d’une formation internationale.


« Il s’agit de profiter de méthodes pédagogiques différentes complémentaires issues de nos deux institutions l’INPHB et Paris 1 Panthéon Sorbonne. C’est aussi bénéficier d’un savoir élargi, une expertise supplémentaire qui vous ouvre plus de portes, en termes d’employabilité ou d’évolution professionnelle. Cela vous ouvre aussi les portes du secteur de l’emploi mutualiste et assurantiel français qui est actuellement en pleine mutation. Il y a vraiment une vision globale de cette formation au niveau du continent africain, mais également au niveau du continent européen », a-t-elle soutenu.


Les cours démarrent le lendemain avec 20 auditeurs et prendront fin en septembre 2022. La formation continue s’élève à 2,3 millions de FCFA tandis que la formation initiale est évaluée à 1,3 million de FCFA.


Il faut noter que le Programme d'Appui aux stratégies sociales (PASS) dont le directeur général est M. Ayité Jean Victor, et la mutualité française sont les deux partenaires professionnels de cette formation.


Avec Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ