x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 5 novembre 2021 | AIP

Des techniciens instruits sur les risques d’inondation et la sécheresse

© AIP Par PR
Météo: de fortes pluies sur le district d`Abidjan
Abidjan le 12 octobre 2019. De fortes pluies s`abattent sur le district d`Abidjan depuis ce samedi matin. La SODEXAM appelle à la vigilance.

Abidjan - Des techniciens ont été instruits sur la gestion des inondations, la sécheresse et de l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin du volta en vue de développer des connaissances nécessaires d’évaluation de la vulnérabilité et de l’impact aux inondations et de l’exposition à la sécheresse, selon une note d'information transmis à l'AIP.


Ces travaux interviennent dans la mise en œuvre du projet «Intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse et de l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta" (Projet VFDM). Les travaux se sont déroulés les 11, 12 et 13 octobre 2021 à Abidjan-Marcory.


Le coordonnateur de la structure focal nationale ABv, Pr Goula Bi Tié Albert, a fait savoir que les retombées de disposer d’une cartographie des populations impactées par la sécheresse et les inondations est importante, précisant que ces données permettront de faire des prédictions, des projections et de définir les périodes sèches et humides.


« Tous ces facteurs climatiques notamment la sécheresse ont un impact sur la production agricole, qui se traduit par la baisse de la rentabilité cause de famine et de pauvreté », a interpellé Pr Goula.


« Nous avons un rôle de sensibilisation et le devoir de participer à ces travaux afin de prendre connaissance des éléments et des outils destinés à la sensibilisation des populations, pour éviter qu’elles ne soient surprises lors des saisons des pluies et autres », a déclaré le président du Programme national de l’eau de Côte d’Ivoire (PNECI), Dr Koffi Bruno.


Cette formation a pour but d'amener les techniciens à mieux comprendre ces concepts et de s’approprier la démarche méthodologique d’évaluation de l’exposition à la sécheresse et l’impact des inondations dans le processus d’établissement de ces cartes de risques d’inondations et de sécheresse.


Bâtir une résilience aux effets du changement climatique est une préoccupation de l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) qui prépare ses Etats membres (Burkina Faso, le Mali, le Ghana, le Togo, le Bénin et la Côte d’Ivoire) à cet effet. Dans chacun de ces pays membres, a été organisé le deuxième atelier national de renforcement des capacités et de production des cartes de risques des inondations et de sècheresse.


Les activités du projet, qui ont débuté en juin 2019, se poursuivent et seront clôturées en fin juin 2023.


ad/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ