x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 15 novembre 2021 | AIP

L'Université de Korhogo transfère sa technique de greffage du karité au milieu paysan de Ouangolodougou

L'Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo, à l'issue de son projet d'amélioration du karité en Côte d'Ivoire, a transféré samedi 13 novembre 2021, au centre polyvalent de Ouangolodougou, sa technique de greffage du karité, fruit de ses recherches, au milieu paysan du département.


Exprimant sa satisfaction quant aux résultats obtenus après 16 mois de recherche sur la domestication et l'amélioration génétique du karité à travers son projet intitulé, « Transfert de la technique de greffage de karité en milieu paysan dans les régions de la Bagoué et du Tchologo en Côte d'Ivoire », le coordonnateur Pr Diarrassouba Nafan estime que ce projet permettra de disposer des réseaux de pépiniéristes sur les techniques de greffage de karité hautement qualifiés afin de satisfaire ultérieurement la demande de plants à haut rendement exprimée par les producteurs en Côte d'Ivoire.


Le projet a permis de former 30 pépiniéristes et 103 paysans aux techniques de greffage du karité dans la région de la Bagoué et du Tchologo, de faire bénéficier 72 paysans de plants greffés au champ par les pépiniéristes, de sécuriser les arbres élites dans ces deux régions, de mettre en place un système de gestion pour la sauvegarde des données sur la collection d'arbres élites de karité et enfin de connaître les déterminants sociaux pour l'adoption de plantations de karité en Côte d'Ivoire.


Aussi, appelle-t-il les paysans de Ouangolodougou à s'approprier les résultats qui ont été obtenus de ce projet non sans oublié d'exprimer sa reconnaissance au Fonds compétitif pour l'innovation agricole durable (FCIAD) et au Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA) pour leur soutien financier qui a permis de conduire ce projet à son terme.


Pour sa part, le secrétariat général de la préfecture de Ouangolodougou, Niamké Eba Assouan, représentant le préfet à cette cérémonie, salue les initiateurs du projet en espérant que les résultats obtenus ne soient pas oubliés dans les tiroirs. Qu'ils soient vulgarisés et connaissent leur application sur le terrain.


Pr Diarrassouba Nafan, est Maître de Conférences, enseignant-chercheur en génétique et amélioration des plantes, doyen de l'Unité de formation et de recherche (UFR) en sciences biologiques de l' Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo et coordonnateur du projet.


(AIP)


ck/ako/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ