x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 30 novembre 2021 | Le Nouveau Réveil

Le candidat Zadi Gnagna : « Nous voulons mettre fin à la souffrance des mutualistes

La tête de liste du groupe Maturité, unité, renaissance (MUR), Théodore Zadi Gnagna, a porté son choix sur la cité des antilopes, Daloa, pour le lancement de sa campagne, à la conquête de la présidence du Conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (MUGEFCI). C’était le samedi 27 novembre dernier au Centre d’accueil de Daloa où une foule acquise à sa cause l’attendait. Pour les élections du 11 décembre, et pour conquérir le grand nombre d’électeurs, le candidat Zadi Gnagna, dans son discours d’orientation, a présenté les axes majeurs qui vont meubler sa mandature une fois à la tête de cet instrument de protection et de couverture sociale. En premier figure la transparence dans la gestion avec la déclaration des biens des dirigeants élus et la fixation des salaires des responsables élus par l'Assemblée générale.

Ensuite l'amélioration des prestations par la suppression de la CUI ainsi que des produits optionnels, la définition d'une liste de médicaments remboursables allant au-delà de 4 000 médicaments, l'achat de véhicules médicalisés pour rallier les zones reculées. Le troisième axe concerne la vie mutualiste et la solidarité. Il faut marquer par la prise en charge gratuite de tous les nouveaux fonctionnaires immatriculés et la mise en place d'une communication empathique.

Et le dernier axe porte sur les investissements avec la construction de centres de santé mutualistes de proximité. Pour Zadi Gnagan, seul le MUR peut opérer un vrai changement : « Il s'agira ce 11 décembre 2021 de mettre fin à quatre années de souffrance des mutualistes. Le changement véritable est porté par le groupe MUR et non par ceux qui ont déjà géré de façon désastreuse la MUGEF-CI » a-t-il martelé dans un tonnerre d’applaudissements. Et de poursuivre pour insister sur le fait que « Le groupe MUR entend remettre l'humanisme au centre de la gestion de la MUGEF-CI en mettant fin au mercantilisme ambiant. »


JEAN PRISCA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ