x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 22 mars 2022 | AIP

Le conseil municipal de Bouaké fait le point des projets cofinancés par les partenaires au développement

Bouaké, Le conseil municipal de Bouaké a passé en revu les différents projets de développement cofinancés par les partenaires au développement, lors de la première session ordinaire de l’année 2022 tenue samedi à la salle de réunion de la marie.


Il s’agit, notamment, du projet de construction du grand marché de Bouaké, du projet d’agrandissement de la nationale A3, qui traverse la ville de Bouaké, du projet de construction de l’hôtel de ville, du projet de réalisation d’un espace évènementiel à la place Alassane Ouattara de Dar-es-Salam (ex-Sacabo) et du projet « Bouaké, ville durable ».


Selon le porte-parole du conseil municipal, William Aldo Ettien, qui a fait le point des travaux de cette assemblée délibérante, tous ces projets sont en cours de réalisation. A propos du grand marché de Bouaké, dont les travaux de construction ont été lancés par le président Alassane Ouattara et son homologue français, Emmanuel Macro, le 22 décembre 2019, il a indiqué que tout se passe bien.


« Le projet du grand marché avance très bien. Les travaux de terrassement sont à 92,5% de taux de réalisation. Le marché intramuros est à 5% d’exécution. Ce taux relativement faible s’explique par le fait que l’entreprise Mota Engil, en charge des travaux, entendait que le terrassement soit terminé. Pour aller plus vite dans la réalisation de cet ouvrage, cette entreprise a démultiplié ses équipes de travail. Elle a pris des engagements fermes pour que d’ici décembre 2022, les blocs 1,2 et 5 soient totalement achevés et livrés », a-t-il indiqué.


Il a, en outre, précisé que ces travaux du grand marché de Bouaké, financés à hauteur de 40 milliards Fcfa par un prêt souverain de la France à travers l’agence française de développement (AFD), seront totalement achevés et livrés en juin 2023.


Concernant les travaux d’agrandissement de la nationale A3, qui s’inscrivent dans le cadre du projet d’infrastructures pour le développement urbain et la compétitivité des agglomérations secondaires (PIDUCAS), William Aldo a fait savoir qu’ils ont accusé un an de retard. Prévus pour finir en juillet 2022, ces travaux, financés à hauteur de 40 milliards Fcfa se poursuivent et devraient s’achever en novembre prochain.


Le porte-parole du conseil municipal de Bouaké, qui a également abordé la question de l’hôtel de ville (le palais du carnaval), a indiqué que les travaux qui étaient partis pour durer huit mois ont été stoppés à cause des erreurs dans les études. Toute chose qui a occasionné un dépassement du budget prévisionnel de 1,5 milliards Fcfa.


« Après arbitrage de la Banque mondiale, un effort supplémentaire de 1,5 milliards Fcfa a été accordé à l’opérateur technique en charge de ces travaux. Donc de 1,5 milliards Fcfa, le coût de cette infrastructure est passé à Trois milliards », a-t-il déclaré, précisant qu’en principe le chantier devrait reprendre à compter de mai 2022 pour s’achever en décembre.


Pour ce qui est des travaux du stade Djibo Youssouf Nicolas, ex-stade de Yaoundé, M. Aldo a expliqué qu’ils sont bloqués du fait de la défaillance de l’opérateur technique chargé de les exécuter. Ce dernier avait prétexté un problème de trésorerie pour masquer son incompétence. Fort heureusement tout est rentrer dans l’ordre et le chantier devrait redémarrer pour que ce stade soit achevé et livré à fin juin 2022.


Pour ce qui est du projet de l’espace de détente « Alassane Ouattara » et celui de « Bouaké, ville durable », il n’y a pas d’inquiétude à se faire, selon le porte-parole du conseil municipal. « Concernant l’espace Alassane Ouattara, il faut dire que les choses sont allées très vite et tout se passe très bien. Un appel d’offre a été lancé et à partir de fin juin, l’opérateur technique sera connu et les travaux pourront démarrer pour s’achever dans un délai de 12 mois. Il en est de même pour le projet Bouaké, ville durable, qui se déroule bien », a-t-il indiqué.


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ