x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 22 mars 2022 | AIP

Les élèves à l’origines des perturbations à lycée de Minignan poursuivent le bras de fer avec l’administration

Minignan, Les élèves à l’origine des perturbations, qui ont secoué le lycée moderne de Minignan dans la première quinzaine du mois de mars, ont décidé de poursuivre le bras de fer avec l’administration, en manquant à leur promesse de présenter des excuses publiques.


Rendez-vous avait été pris pour la cérémonie de salut aux couleurs du lundi 21 mars 2022 mais ces élèves, au nombre de sept, ont tous brillé par leur absence.


La cérémonie de montée du drapeau en ce jour, en présence des autorités administratives, des responsables locaux de l’école, du maire de Minignan et du président du conseil régional du Folon devait consacrer la fin des tensions dans cet établissement.


Des sanctions infligées par le conseil de discipline du lycée à ces sept élèves, pour agression sur un de leurs camarades, avaient t suscité des réactions dont la conséquence a été la perturbation des enseignements pendant plusieurs jours, rappelle-t-on.


Les élèves ont d’abord provoqué une suspension des cours le 1er mars. S’en est suivi, le 14 mars, un arrêt de travail de 72 heures des enseignants, en lien avec la même affaire. Une conciliation menée par les autorités préfectorales a permis la reprise des enseignements jeudi 17 mars.


L’entente conclue était que les élèves sanctionnés présentent des excuses, au drapeau, à leurs encadreurs. Ils en avaient pris l’engagement devant l’autorité préfectorale.


En contrepartie, le conseil de discipline devait revoir à la baisse les sanctions prononcées à leur encontre. Un jour d’exclusion contre trois initialement, 10 de moyenne de conduite contre six décidé au départ et le rachat du portable de l'élève qu’ils ont agressé.


(AIP)


aks/kg/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ