x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 28 mars 2022 | AIP

Succès de l’épargne communautaire auprès des femmes d’Atto-Kouassikro

L’ONG Eau, vie et environnement (EVE) a salué l’adhésion des populations, surtout des femmes du village d’Atto-Kouassikro, (40 km de Divo), pour le succès enregistré dans l’implémentation du projet d’épargne communautaire réalisé, depuis deux ans, avec l’Association villageoise d’épargne et de crédit (AVEC) de ce village.


Les félicitations et encouragements ont été adressés aux femmes et aux hommes du village d’Atto-Kouassikro, samedi 26 mars 2022, à l’occasion de la seconde édition de la cérémonie de partage des épargnes réalisées par les membres de l’AVEC. La création de cette association d’épargne a été suscitée dans ce village de producteurs de cacao par l’ONG EVE, dans le cadre du projet ‘’Cocao life 2’’ de l’entreprise chocolatière, Mondelez.


Une somme de près de 10 500 000 FCFA a été partagée, samedi, à trois groupes de 25 personnes, soit 75 adhérents de l’AVEC, dont cinq hommes. Le premier groupe dénommé ‘’Souralè’’ a pu épargner, en une année, près de 4,300 millions de francs CFA, avec des montants allant de 72 000 FCFA à 321 000 FCFA.


Le seconde groupe, ‘’Eboyékoun’’, a épargné 3,600 millions de francs CFA, avec un partage d’économie allant de 42 000 FCFA à 282 000 CFA, en fonction des sommes d’argent épargnées par chacun des membres du groupe. Le troisième groupe, ‘’Anouanzê’’, a économisé au total près de 2,300 millions de francs CFA, avec des épargnants de 12 000 FCFA à 312 000 FCFA.


Selon le formateur de l’ONG EVE dans la localité, Yao Koffi Noël, l’évolution de l’adhésion des populations et des épargnes est positive, surtout dans un contexte où la suspicion des populations pour ce type de projet sont légitimes, en raison d’échecs antérieurs et surtout d’actes d’escroquerie de certains promoteurs véreux.


A la première édition, en 2021, deux groupes de 17 et 18 personnes ont adhéré à l’AVEC et ont épargné au total 2,300 millions de francs CFA. Selon M. Yao Noël, des campements autour du village d’Atto-Kouassikro viennent d’adhérer au projet, portant maintenant à sept le nombre total des groupes constitués.


Le Coordonnateur adjoint de l’ONG EVE, Yao Marcelin, a indiqué que l’objectif visé par l’entreprise chocolatière, initiatrice du projet AVEC, est d’avoir dans les communautés des producteurs de cacao « des ménages forts, grâce à la diversification des sources de revenus, en favorisant l’autonomisation des femmes avec le projet AVEC ». « J’ai pu scolariser mon fils qui est au collège grâce à ces économies que j’ai faites », a déclaré Mme Koffi A Philomène, agricultrice dans le vivrier.


La question de l’autonomisation des femmes est une préoccupation du gouvernement ivoirien, qui a initié plusieurs projets pour soutenir les femmes, notamment avec le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), créé en 2012 avec un capital de 10 milliards de francs CFA. Il permet d’octroyer de petits prêts aux femmes pour des activités génératrices de revenus. Plus de 165 000 femmes en ont bénéficié à ce jour.


L’Avènement de l’AVEC date de 1991, dans un projet réalisé au Niger avec l’ONG Care international. Il a commencé à être implémenté dans le milieu de la cacao-culture en Côte d’Ivoire, en 2010, dans le cadre du projet ‘’Cocoa life’’ de la firme Mondelez.


(AIP)


jmk/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ