x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 28 mars 2022 | AIP

JIF 2022: Le mouvement « Agir pour Bouaké » célèbre les femmes en situation de handicap

Bouaké, Le mouvement « Agir pour Bouaké » a célébré les femmes en situation de handicap résidant à Bouaké lors d’une cérémonie organisée samedi 26 mars 2022 au centre culturel Jacques Aka dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits de la femme édition 2022.


Selon la présidente de cette organisation, Dr. Mariame Koné, cette initiative vise à aider les femmes en situation de vulnérabilité, à prendre conscience de leurs droits et à dépasser les complexes qui les empêchent véritablement à déployer leurs potentiels.


Elle a également saisi cette occasion pour plaider auprès des autorités compétentes afin qu’elles soient protégées contre toutes formes de discrimination qui empêchent leur plein épanouissement. « Et parce que toutes les femmes ont le droit de participer au développement de leur pays, il est plus qu’impérieux de les protéger contre toutes formes de discrimination, qui empêchent leur intégration et leur épanouissement. Et cela, par la publication et l’application des mécanismes de protection prévues par la loi », a indiqué la députée suppléante de la comme de Bouaké.


Dr. Mariame Koné a aussi invité les femmes de Bouaké, mais aussi celles de toutes les autres contrées de la Cote d’Ivoire, à prendre conscience de ce qu’elles doivent être les premières à porter un autre regard sur les femmes en situation de handicap afin que la lutte pour les droits des femmes porte ses fruits. « Que chaque femme, de façon individuelle, prenne conscience qu’elle peut changer les choses et qu’elle doit changer les choses », a-t-elle lancé.


Le directeur de cabinet du ministre de l’emploi et de la protection sociale, Jean-Jacques Kanga, a salué cette « initiative louable » du mouvement « Agir pour Bouaké » qui, selon lui, doit être démultipliée un peu partout dans les différentes régions de la Côte d’Ivoire pour que les personnes en situation de handicap, particulièrement les femmes en situation de handicap, puissent jouir de leurs droits afin de pouvoir s’épanouir dans la société.


Il a assuré la présidente du mouvement « Agir pour Bouaké », Dr. Mariame Koné, de l’engagement du gouvernement et du ministre de l’emploi et de la protection sociale, Me Adama Kamara, d’œuvrer en faveur de l’insertion socio-professionnelle des personnes en situation de handicap et particulièrement des femmes en situation de handicap.


Cette cérémonie dédiée à la célébration de la journée international des droits de la femme a été également marquée par une conférence sur le thème « Handicapée et femme en plus : l’illusion sociale des femmes en situation de handicap dans nos sociétés ».


La conférencière, Dr. N’Guessan Adjoua Pamela, enseignant-chercheur à l’UAO de Bouaké, a fait comprendre que les femmes en situation de handicap souffrent doublement de leur nature de femme et de femme porteuse d’handicap.


La société devrait donc faire l’effort de comprendre leur manière de vivre et s’adapter à elles tant au niveau qu’au niveau des institutions. « Que dans les hôpitaux, par elles, des rampes soient prévues pour faciliter la circulation des personnes en situation de handicap. Que des lits plus adaptés soient installés dans les maternités pour faciliter l’accouchement des femmes enceintes en situation de handicap », a-t-elle signifié.


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ