x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le vendredi 1 avril 2022 | AIP

CAN 2023 : Les délais de livraison des infrastructures sportives seront tenus (DG ONS)

© AIP Par Donald
CAN 2023: Conférence de presse de la Directrice Générale de l'Office National des Sports relative à l'évolution des travaux des infrastructures sportives
Abidjan le 31 mars 2022. La Directrice Générale de l'Office National des Sports (ONS), Mariame Koné, a animé une conférence de presse ce jeudi pour faire le point de l'évolution des infrastructures sportives de la CAN Côte d’Ivoire 2023.

La directrice générale de l’Office national des sports (ONS), Mariame Koné Yoda, a rassuré, jeudi 31 mars 2022, à Abidjan, le peuple ivoirien du respect des délais de livraison des infrastructures sportives en cours de réalisation dans le cadre de l’organisation de la 33è Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se déroulera en Côte d’Ivoire.


« Tout est en train de se mettre en place pour que nous respections les délais. Je voudrais rassurer tout le monde que les délais seront tenus. C’est un engagement que l’Etat a pris. Ce que je veux dire, c’est qu’en Côte d’Ivoire, nous allons tenir les délais pour que nous puissions avoir une CAN qui va se déroulera sans stress et sans difficultés majeures », a confié Mme Yoda, lors d’une conférence de presse, à la piscine d’Etat de Treichville.


Selon Mme Yoda, qui avait à ses côtés le Directeur des affaires administratives et financières (DAAF), Wilfried Glahou, et la directrice du département Infrastructures, Equipements et Maintenance, Juliette Abbé, le cahier de charges oblige le gouvernement à mettre les différentes infrastructures qui serviront à la compétition, à la disposition de la Confédération africaine de football (CAF), au plus tard six mois avant le début de l’évènement.


Au vu des taux d’avancement des travaux sur les chantiers des six stades, des 24 stades d’entrainement et des cités CAN, a renchéri la conférencière, tout porte à croire que les choses vont pour le moment comme souhaité par le gouvernement, à travers la Primature, qui tient régulièrement des rencontres avec « les entreprises pour échanger avec elles et pour qu’elles disent quelles sont leurs préoccupations ».


A 15 mois de la phase finale de cet important évènement sportif, en dehors du stade Félix Houphouët-Boigny qui est à un taux d’exécution de 25%, les choses sont bien avancées pour les stades de Bouaké (94%), Korhogo (64%), San Pedro (71%) et Yamoussoukro (98%).


Une délégation de la CAF a déjà effectué deux missions en Côte d’Ivoire pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux des infrastructures sportives et connexes. Le secrétaire général, Mosengo Véron, qui conduisait la délégation, avait au terme de son séjour, exprimé sa satisfaction devant le travail qui s’abat en Côte d’Ivoire.


Aussi, la directrice de l’ONS a-t-elle salué, pour l’occasion, l’installation prochaine dans la capitale administrative de la Côte d’Ivoire, du bureau de la CAF pour accompagner les parties impliquées dans l’organisation de la coupe.


La CAN 2023 se déroulera du 23 juin au 23 juillet dans cinq villes.


(AIP)


fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ