x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 7 avril 2022 | Abidjan.net

Filière cajou: neuf unités de transformation certifiées en sécurité sanitaire des aliments

© Abidjan.net Par FN
Cérémonie de remise de certificats de sécurité sanitaire des aliments aux unités de transformation de noix brutes de cajou
Abidjan le 05 avril 2022. Le conseil du coton et l'anacarde a organisé ce mardi, la cérémonie officielle de remise de certificats à 9 unités de transformation de noix de cajou au terme d'un audit pour la certification FSMA (Food Safety Modernization Act) pour l'accès au marché international.

Neuf unités de transformation de noix de cajou ont reçu le mardi 5 avril 2022, au terme d’un audit, la certification FSMA (Food Safety Modernization Act-certificat de sécurité sanitaire des aliments) pour l'accès au marché international.


Cette distinction, qui marque la fin de la première vague du processus de certification des unités de transformation initié par le Conseil et le cabinet américain Ivory Cashew, s'inscrit dans le cadre du vaste chantier de facilitation des exportations d'amandes de cajou aux États-Unis et dans le reste du monde, a expliqué Dr Adama Coulibaly, Directeur général du conseil du coton et de l’anacarde.


« Ce programme de certification a démarré le 17 mai avec une première vague de 13 unités de transformation, une deuxième vague d'audit est en cours et concerne 10 nouvelles unités de transformation. D'autres unités de transformation sont en attente pour une troisième vague » a-t-il rappelé avant d’ajouter que le conseil du coton et de l'anacarde a non seulement mis le cap sur la transformation d'au moins 50% de noix brutes de cajou (NBC) à l'horizon 2025, mais il s'est également engagé à relever le défi de la qualité des amandes d'origine ivoirienne sur le marché international.


 « La démarche de certification conduite par une équipe d'auditeurs américains s'est déroulée en 3 phases à savoir la phase de formation théorique des responsables qualité sur les normes, une phase d'audit sur le site des unités de production sanctionnée par un rapport d'audit et enfin une phase d'évaluation e la mise en œuvre des mesures correctives prescrites par l'audit en vue de la certification FSMA » a indiqué le directeur général de Ivory Cashew, Losséni Koné.


Bien avant, le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, qui avait à ses côtés le ministre du Commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba, s’est réjoui du fait qu’aujourd’hui, les amandes de cajou d’origine ivoirienne puissent accéder au marché international en général et américain en particulier.


Pour le ministre, ce certificat n’est pas une finalité, mais il doit être perçu comme un engagement à faire des produits de qualité, à servir de modèle pour les autres unités de transformation de l’anacarde et même de toute l’agro industrie ivoirienne, afin de rassurer les partenaires commerciaux.


Premier producteur de noix brutes de cajou avec 968000 tonnes commercialisées au cours de la campagne 2021, la Côte d'Ivoire s'est hissée depuis peu au rang de troisième exportateur mondial d'amandes de cajou derrière le Vietnam et l'Inde avec plus de 30.000 tonnes exportées en 2021.


A. N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ