x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 12 avril 2022 | Le Mandat

Tilapia: Une production de 68 000 tonnes attendue à l’horizon 2031

© Le Mandat Par DR
Tilapia: Une production de 68 000 tonnes attendue à l’horizon 2031

Porter la production de tilapia d’élevage 68 000 tonnes à l’horizon 2030, telle est l’ambition des acteurs du secteur du tilapia en Côte d’Ivoire qui ont adopté lundi 11 avril , à Cocody, une commune de la capitale économique ivoirienne, la stratégie FISH4ACP. L’objectif visant à accroître la durabilité et la productivité de la chaîne de valeur.


Avec l’adoption de ce plan ambitieux destiné à porter la production à 68 000 tonnes à l’horizon 2031, la Côte d’Ivoire entend répondre à la demande intérieure de tilapia d’élevage. Pour ce faire, il est envisagé un plan de travail qui vise une réforme importante du secteur du tilapia au cours des dix prochaines années, avec un coût d’investissement dans les services et les infrastructures, la formation et les équipements estimé à 60 millions de dollars US, soit environ 30 milliards FCFA.


Pour Kagnomou Marcel, qui représentait Sidi Touré, ministre des Ressources animales et halieutiques, c’est « un pas important vers l’autosuffisance dans la fourniture d’une alimentation saine aux Ivoiriens ».


A l’en croire, cela permettra également la création de milliers d’emplois et des débouchés commerciaux au profit des jeunes et des femmes.


« En renforçant ce secteur, nous apporterons également des perspectives économiques et des avantages sociaux à la population sans nuire à l’environnement », a-t-il ajouté.


Benjamin Laag, du Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), a pour sa part, salué la synergie d’actions des acteurs de ce secteur autour de cette stratégie. Qui pour lui permettra d’atteindre l’objectif d’augmentation de la production de tilapia d’élevage à 68 000 tonnes d’ici à 2031.


« L’ambition de renforcer l’autonomie de la production alimentaire et de stimuler la croissance tout en améliorant la durabilité sociale et environnementale s’inscrit parfaitement dans le programme de développement durable que nous soutenons », a-t-il indiqué.


Pour Gilles van de Walle, conseiller technique principal de FISH4ACP, « l’initiative FISH4ACP est fière de participer à cette transformation bleue qui renforcera la sécurité alimentaire et profitera aux petits pêcheurs, qui produisent la plupart du tilapia en Côte d’Ivoire ».


Cette stratégie élaborée sur la base de l’analyse de la chaîne de valeur réalisée par FISH4ACP en 2021, a-t-il relevé, a montré un grand potentiel d’élévation de la production nationale, avec les principaux défis à relever pour une croissance durable. Parmi ces défis, on note la mise à disposition d’aliments et d’alevins plus abordables et de meilleure qualité ; l’adaptation de l’environnement commercial avec la mise sur pied de 3 000 nouvelles fermes piscicoles (…)


Abdel-Habib Dagnogo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ