x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 16 avril 2022 | Abidjan.net

Pérennisation de l’OGP en Côte d’Ivoire : un atelier de réflexion s’est tenu sur la révision du cadre institutionnel à Abidjan

© Abidjan.net Par DR
Pérennisation de l’OGP en Côte d’Ivoire : un atelier de réflexion s’est tenu sur la révision du cadre institutionnel à Abidjan
A l’initiative du Comité technique de l’OGP Côte d’Ivoire (CT-OGP), un atelier s’est tenu les 11 et 12 avril 2022 à Abidjan, sous la présidence de madame Mariama Koné, présidente dudit comité. En toile de fond, des réflexions sur une solution pour la pérennisation du dispositif OGP en Côte d’Ivoire.

A l’initiative du Comité technique de l’OGP Côte d’Ivoire (CT-OGP), un atelier s’est tenu les 11 et 12 avril 2022 à Abidjan, sous la présidence de madame Mariama Koné, présidente dudit comité. En toile de fond, des réflexions sur une solution pour la pérennisation du dispositif OGP en Côte d’Ivoire. La rencontre a vu la participation de 35 participants, représentant les Ministères parties prenantes, la Plateforme de la Société Civile pour l’OGP, et le Secteur privé. 


Cet atelier s’inscrit, en effet, dans la nécessité de prendre des mesures visant à pérenniser les actions mises en place dans les pays membres, telle qu’indiquée par les instances de l’OGP au plan international, lors du Sommet de Tbilissi. Il fait notamment suite à l’instruction du Ministre du Commerce et de l’Industrie, Point focal de l’OGP Côte d’Ivoire qui, lors de la cérémonie bilan des activités OGP 2020, en janvier 2021, a invité le CT-OGP à travailler dans ce sens et faire des propositions.


Il a été l’occasion de partager avec toutes les parties prenantes les premiers projets de textes, issus des travaux préliminaires à l’effet de recueillir les recommandations. A cet effet, des présentations de l’OGP et des partages d’expériences des pays tels que le Nigéria, la Géorgie, les Philippines et l’Indonésie, ont meublé les travaux.  


Afin de travailler plus spécifiquement sur la création, l’attribution et la composition du dispositif de mise en œuvre de l’OGP en Côte d’Ivoire, l’organisation et le fonctionnement dudit dispositif et enfin, les ressources et dispositions pratiques, trois commissions ont été constituées au cours de l’atelier.


A l’issue des deux journées, les participants ont adopté le renforcement du dispositif actuel par la création d’une entité d’exécution des activités OGP. Toutefois, des recommandations ont été faites pour rendre plus inclusifs et fonctionnels les projets de texte. 


Le rapport issu de cette rencontre recense l’ensemble des observations et recommandations validées par les participants. Il sera présenté au Ministre Point focal de l’OGP dans les prochains jours.


Faut-il le rappeler, l’Open Government Partnership (OGP) ou Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO) est une initiative lancée en 2011 par 8 Pays que sont les Etats Unis, le Royaume Uni, l’Afrique du Sud, les Philippines, la Norvège, le Mexique, l’Indonésie et le Brésil. 


Elle vise à promouvoir essentiellement la transparence dans la gestion des affaires publiques par une plus grande responsabilisation et implication des citoyens ; la lutte contre la corruption et l’exploitation des technologies de l’information et de la communication en vue de renforcer la qualité de la gouvernance, dans un esprit de collaboration avec les acteurs non étatiques, les organisations de la société civile et les médias.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ