x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mercredi 25 mai 2022 | AIP

81 agents du BURIDA prêtent serment au tribunal d’Abidjan

Abidjan, Au total, 81 agents du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA) ont prêté serment mercredi 25 mai 2022 au tribunal d’Abidjan Plateau.


Cette cérémonie d'assermentation du personnel du BURIDA fait suite aux dispositions légales et réglementaires notamment les articles 131 et 133 de la loi n°2016-55 du 26 juillet 2016 relative au droit d’auteur et aux droits voisins, les articles 45 et 46 du décret n°2015-271 du 22 avril 2015, fixant les attributions, l’organisation et le fonctionnement du BURIDA ainsi que l’arrêté n°17/MCIAS/CAB du 09 mars 2022 portant agrément des représentants de celle-ci, en vue d’une assermentation.


Selon le directeur du BURIDA, Karim Ouattara, cette prestation de serment de ces agents est une exigence de la loi. Il s'agit d'un symbole éminemment important puisque ces personnes, à travers ce serment qu’ils viennent de prêter, devront agir avec loyauté, conscience professionnelle, probité et intégrité.


"Ce sont des valeurs qui sont capitales dans le métier de collecte de l’argent public et nous pensons qu’avec cette nouvelle prise de conscience de nos collaborateurs, ils pourront véritablement accroître la collecte au bénéfice des artistes", a-t-il déclaré. Il les a appelés à faire preuve de bonne conscience professionnelle et à faire en sorte que le travail qu’ils feront sur le terrain soit rempli de courtoisie, de politesse et d’efficacité.


Le représentant du ministère de la Culture et de la Francophonie, Florent Galaty, a pour sa part indiqué que cette action est un engagement fortement marqué par l’Etat de Côte d’Ivoire et le BURIDA à l’effet que ses collaborateurs soit investis de façon solennelle. Ce, afin qu’ils prennent conscience de la plénitude de leur responsabilité dans les missions et tâches qui leur sont assignées par la direction générale du BURIDA.


"Dorénavant, ils pourront donc avoir tous les leviers juridiques pour pouvoir mener à bien les travaux liés aux missions régaliennes du BURIDA qui consistent notamment à accroître le dispositif mis à leur disposition (...), d'aller dans les villes, les hameaux et toutes les structures vers lesquelles ils peuvent faire des perceptions aux profits des artistes de Côte d’Ivoire", a-t-il ajouté.


Ainsi, ces agents auront pour mission de contrôler les perceptions des droits d’auteur sur toute l’étendue du territoire, de constater les infractions et les faits à travers les opérations de saisine de reproduction des œuvres de l'esprit et de maintenir la justice sociale dans le milieu des arts, afin de permettre aux artistes de profiter des fruits de leur labeur.


Le BURIDA est une société de gestion collective qui gère toutes les catégories de droits d’auteur et de droits voisins. Il revendique plus de 6.000 auteurs, producteurs et artistes interprètes.


(AIP)


ad/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ