x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 1 juillet 2022 | AIP

Deux répertoires sur la promotion de l’emploi présentés acteurs du monde du travail

© AIP Par HY
Cérémonie de présentation répertoire des mesures incitatives à la création et au maintien de l'emploi en Côte d'Ivoire
Jeudi 30 juin 2022. Abidjan. Le ministère de l'Emploi et de la promotion sociale (MEPS) par le biais de la direction générale de l'emploi (DGE) et conformément au programme de travail du groupe du gouvernement(PTG) a procédé à la présentation du répertoire des mesures incitatives à la création et au maintien de l'emploi en Côte d'Ivoire et le répertoire des dispositifs d'insertion en Côte d'Ivoire au cours d’une cérémonie ce jeudi 30 juin 2022 au siège de la CNPS à Abidjan-Plateau.

Deux répertoires, l’un sur les mesures d’incitation à la création et au maintien des emplois et l’autre, sur les dispositifs d’insertion en Côte d’Ivoire ont été présentés, jeudi 30 juin 2022, à Abidjan, aux acteurs du monde du travail par la Direction générale de l’emploi (DGE), au cours d’une cérémonie officielle de lancement.


Selon le directeur général de l’emploi, Franck Dogoh Madou, le Répertoire des mesures incitatives à la création et au maintien des emplois contient une vingtaine de mesures d’ordre réglementaire, fiscal et administratives pour booster la création d’emplois pour les jeunes, les femmes, les personnes en situation de handicap.


Quant au Répertoire des dispositifs d’insertion, il comprend une trentaine de programmes et guichets d’insertion, portés par les principales structures d’insertion telles que le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), l’Agence emploi jeunes (AEJ), la DGE, la Plateforme des services Côte d’Ivoire (PFS-CI), etc.


Leur édition fera l'objet d’une large campagne de promotion et de vulgarisation dans de nombreux supports de communication (sites web, réseaux sociaux, médias en ligne, caravanes et forums d’information, etc), ont admis les parties prenantes au projet, reconnaissant qu’en dépit des mesures incitatives prises par le Gouvernement, tant sur le plan réglementaire que fiscal, pour promouvoir et maintenir l’emploi dans notre pays, les dispositifs d’insertion restent encore insuffisamment connus ou méconnus des usagers et des bénéficiaires.


« C’est toute la portée et la pertinence de cette cérémonie qui nous réunit ce matin, en vue d’amplifier la promotion et la vulgarisation des différents instruments au service de la promotion de l’emploi dans notre pays », a justifié l’Inspecteur général, Ebenezer Ago, qui représentait le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Me Adama Kamara.


M. Ago a invité les jeunes, les femmes et les personnes en situation de handicap, diplômés ou pas, ainsi que les entreprises à s’approprier ces deux répertoires en vue de tirer le plus grand profit des mesures incitatives et des dispositifs qui leur sont offerts. Il a exhorté les jeunes dans leur parcours professionnel, à ne pas baisser les bras, à être pro-actifs en se rapprochant des différentes structures et programmes d’insertion.


Selon le représentant du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Adama Dosso, les menaces qu’a fait peser le COVID sur le marché de l’emploi, avec son corollaire de licenciements et de mise au chômage technique, implique un engagement pour juguler les différentes crises dans le secteur de l’emploi.


Saluant l’élaboration de ces deux guides, il a remercié le secteur privé et tous les partenaires au développement qui œuvrent à offrir des opportunités d’emplois aux jeunes et aux personnes vulnérables en difficulté d’accès à l’emploi.


Les créations d’emploi dans le secteur formel privé ont chuté de 43,3%, passant de 83625 en 2019 à 44 913 en 2020. La crise sanitaire a occasionné le licenciement ou la mise au chômage technique de 18 909 personnes au cours de l’année 2020.


Moins de 200 entreprises ont sollicité les avantages du code général des impôts en faveur de l’emploi ces trois dernières années, pour un volume d’emplois créés n’excédant pas 10 000 nouveaux emplois, soit seulement 5% des emplois créés de 2019 à 202, a-t-on appris de M. Dosso.


(AIP)


fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ