x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 27 octobre 2022 | AIP

L'OIT initie un atelier pour promouvoir les pratiques d'entreprises durables et responsables dans la foresterie et le bois

© AIP Par DR
Contrebande/La brigade spéciale saisit des camions transportant du bois de Vêne et produits pharmaceutiques non enregistrés
Dimanche 20 mars 2016.

Abidjan (AIP) - L'Organisation internationale du travail (OIT) a initié, mercredi 26 octobre 2022 au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI), sis à Abidjan-Plateau, un atelier afin de promouvoir les pratiques d'entreprises durables, responsables et inclusives dans le secteur de la foresterie et le bois.


Cet atelier s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de différents projets de coopération au développement, dont le projet "Commerce au service du travail décent" financé par l’Union européenne et la Finlande.


Il a réuni toutes les principales parties prenantes du secteur de la foresterie en vue d'identifier les priorités communes et les domaines de collaboration afin de libérer tout le potentiel du secteur et contribuer à la réalisation du travail décent pour une croissance durable et inclusive.


Il s'agit également d'identifier les défis et les opportunités pour la réalisation du travail décent liés aux opérations des entreprises multinationales et nationales du secteur de la foresterie et dégager des actions prioritaires à réaliser dans le secteur de la foresterie afin d’y concrétiser le travail décent.


L'atelier vise aussi à partager les efforts déjà entrepris par les mandants au niveau national et les pays d'origine des entreprises multinationales pour encourager des pratiques d’entreprises durables, responsables et inclusives.


La représentante du directeur pays de l'OIT, Lena Chiaravali, a indiqué que le travail décent est fondamental pour assurer des activités forestières durables et productives qui soient respectueuses de l'environnement et sûres pour les travailleurs concernés.


Selon elle, malgré les efforts consentis et les quelques améliorations de ces dernières décennies, les forêts restent des lieux de travail dangereux, car, "l'on continue de constater un certain nombre de déficits de travail décent dans le secteur".


Mme Chiaravali a invité les participants à échanger sur les défis et les opportunités pour que le secteur de la foresterie et du bois réalise son plein potentiel afin de contribuer à la création de travail décent et à une transition juste ainsi que définir les priorité sur lesquelles ils souhaitent agir pour promouvoir des pratiques d'entreprises durables et responsables.


Plusieurs thématiques ont été abordées à savoir "défis et opportunités pour la réalisation du travail décent dans le secteur de la foresterie en Côte d’Ivoire", "Vers une transition écologique juste dans le secteur de la foresterie", "La promotion de pratiques responsables des entreprises - Évolutions récentes et différents acteurs", et la "Présentation de la « la Déclaration de l’OIT sur les Entreprises Multinationales : un Cadre d’actions".


(AIP)


zaar/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ