x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 28 novembre 2022 | Abidjan.net

Valorisation de l’attiéké : ouverture d’un atelier portant sur l’élaboration d’une stratégie de protection et de promotion de la dénomination Attiéké

© Abidjan.net Par DR
Valorisation de l’attiéké : ouverture d’un atelier portant sur l’élaboration d’une stratégie de protection et de promotion de la dénomination Attiéké
Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a procédé à l’ouverture d’un atelier sur le développement d’une stratégie de défense et de promotion de la dénomination ‘’Attiéké’’, le lundi 28 novembre 2022 à Abidjan.

Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME a procédé à l’ouverture d’un atelier sur le développement d’une stratégie de défense et de promotion de la dénomination ‘’Attiéké’’, le lundi 28 novembre 2022 à Abidjan.

Une occasion pour le Ministre Souleymane Diarrassouba de faire un rappel historique que l’origine « Côte d’Ivoire » de l’attiéké ne souffre d’aucune contestation. L’attiéké est un mets typiquement ivoirien fait à base de semoule fermentée de pâte de manioc, granulée et cuite à la vapeur, selon un savoir-faire ancestral depuis le 16ième siècle. 

A cet effet, il a noté que le présent atelier, avec la présence des chercheurs ivoiriens, des producteurs d’attiéké, ainsi que des experts de l’OMPI et de l’INPI, vise à identifier la meilleure stratégie de défense et de promotion, afin que la dénomination attiéké soit utilisée en respect des règles liées à la protection de la propriété intellectuelle partout dans le monde. 


« En ayant recours au système de la propriété intellectuelle pour protéger l’appellation attiéké, le Gouvernement vise à sauvegarder le savoir-faire traditionnel typiquement ivoirien, de la région des lagunes, en matière de production de ce mets », a indiqué le Ministre Souleymane Diarrassouba, avant de souligner que l’objectif visé est de mieux valoriser les produits ivoiriens aussi bien sûr le marché unique africain de la ZLECAf qu’à l’international. 

C’est pourquoi, il a invité tous les acteurs de la filière à avoir des échanges constructifs durant ces 48 heures et à faire des recommandations, à l’effet de mieux valoriser « notre Attiéké national » partout dans le monde. 

Notons que l’atelier sur le développement d’une stratégie de défense et de promotion de la dénomination ‘’Attiéké’’ organisé avec l’appui de l’OMPI se déroule en présence de Marc Séry-Koré, Directeur Afrique de l’OMPI.


AN

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ