Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

La FENEPLACI et la 2ACI s’allient pour couvrir des risques et dommages des élèves
Publié le mercredi 25 octobre 2017  |  AIP
Assurance
© Abidjan.net par PR
Assurance scolaire : signature de convention entre l`Africaine des Assurances et la FENEPLACI
Mardi 24 octobre 2017. Abidjan. L`Africaine des Assurances et la Fédération Nationale des Établissements Privés Laïques de Côte d`Ivoire (FENEPLACI) ont procédé ce mardi à une signature de convention d`assurance pour la responsabilité civile scolaire.
Comment


Abidjan – Une convention de partenariat a été signée mardi entre la Fédération des établissements privés laïcs de Côte d’Ivoire (FENEPLACI) et l’Africaine des assurances de Côte d’Ivoire (2ACI), filiale du groupe Africaine des assurances, en vue de couvrir les dommages et les risques que pourraient occasionner un élève.

Cette convention porte sur l’"Assurance responsabilité civile scolaire" qui garantit les dommages qu’un écolier, un collégien ou un lycée pourrait occasionner à un camarade ou à un tiers mais aussi ceux qu’il pourrait subir notamment les dommages corporels dans l’enceinte de l’établissement ainsi que les risques de trajets.

"La 2ACI, à travers cette convention, ambitionne d’assurer sur toute l’étendue du territoire, les élèves, fondateurs et personnels des établissements affiliés à la FENEPLACI", a assuré le directeur général de 2ACI, Ehouandjinou Koffi Marcel, lors de la cérémonie de signature.

A travers cette convention, la 2ACI s’engage à payer des dommages allant d’un milliard de francs CFA à 600.000 francs CFA en fonction du sinistre. "Nous garantissons aussi des indemnités contractuelles au bénéfice des fondateurs, des chefs d’établissement ainsi que le personnel enseignant et administrateur en cas de décès ou d’invalidité suite à un accident", a-t-il ajouté.

Le représentant du président de la FENEPLACI, Gohidé Tiémoko, a pour sa part insisté sur la tenue des engagements pris par la compagnie d’assurance et surtout sur le respect des délais de règlement des sinistres. Il s’est engagé à faire en sorte que ses pairs puissent souscrire à cette assurance et assurer d’étendre la convention à d’autres risques si toutefois les résultats de cette convention sont bons.


kkf/cmas
Commentaires


Comment