Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire/ Attijariwafa bank et la SFI partenaires pour stimuler l’investissement et les échanges commerciaux en Afrique

Publié le mercredi 28 mars 2018  |  AIP
Forum
© Abidjan.net par Mousnabi
Forum économique Maroco-Ivoirien: Signatures de conventions entre le groupe Attijariwafa et des structures de droits Ivoirien
Mardi 20 janvier 2015.Marrakech. siège régional du groupe Attijariwafa. Signature de convention avec les structures de droit Ivoirien; SAF Cacao, Dekel oil et Start Energie en présence du Directeur général du groupe Mr JAÏ Boubker, du Dg de la SIB Mr Daouda COULIBALY et nombreux invités Ivoiriens et Marocains.


Abidjan - Le groupe Attijariwafa bank (AWB) et la société financière internationale (SFI) du groupe de la Banque Mondiale ont signé, lundi, à Abidjan, un protocole d’accord de partenariat visant à soutenir les entreprises et stimuler l'investissement et le commerce transfrontalier en Afrique, rapporte un communiqué transmis à l’AIP.

Ce protocole d’accord a été signé par le directeur général d’Attijariwafa bank, M. Boubker Jai et le vice-président Moyen-Orient et Afrique de la SFI, M. Sérgio Pimenta, en marge de la 6e édition de l’Africa CEO Forum qui s’est tenu lundi et mardi à Abidjan. Il porte sur l’approfondissement et l’élargissement de la coopération entre les deux entités aux fins d’identifier de potentiels investissements à même de créer de nouveaux marchés ou d’en développer en Afrique plus particulièrement.

Huit axes clés ont été définis dans ce cadre. Il s’agit du renforcement des échanges et des investissements Sud-Sud, une plus grande collaboration sur le marché des Entreprises (…), l’identification d’opportunités de collaboration en matière de financement de projets, l’appui au développement de marchés financiers locaux (…), la promotion d’un accès aux financements à la fois plus inclusif et plus solide pour les TPE et PME (…), la bancarisation des femmes ainsi que la fourniture de services non financiers.

Egalement le renforcement de l’accès aux financements pour lesTPE et PME via un appui aux capacités de prêts des filiales du groupe AWB, la promotion d’un commerce transfrontalier intégré, à une échelle régionale, par le soutien aux activités du groupe ABW en matière de Trade Finance (…) et la promotion d’un cadre environnemental et social assurant une confiance durable grâce à un climat financier propice.

Le protocole d’Accord vise, en outre, à encourager la création de valeur ainsi qu’un partage permanent d’informations et d’expériences et prévoit la mise en place d’un comité de pilotage permanent qui sera chargé de l’élaboration et du déploiement très rapide d’un plan d’actions détaillé suivant un chronogramme précis.

« Attijariwafa bank et IFC partagent une vision commune selon laquelle un secteur privé en bonne santé est essentiel pour créer des emplois et stimuler la croissance économique », a déclaré M. Boubker Jai, assurant que « nous bénéficierons de toute l’expertise d'IFC en Afrique et tirerons parti de notre réseau panafricain et de notre connaissance des marchés sur le continent pour offrir des produits et services innovants à nos clients, tels que la banque en ligne ou encore le financement des chaînes de valeur. »

Pour sa part M. Sérgio Pimenta a ajouté, « l’Afrique a un fort potentiel. Mais la faiblesse du commerce transfrontalier et le manque de financements accessibles aux PME freinent la croissance économique. En répondant à ces problèmes, nous pouvons aider à libérer le potentiel du secteur privé africain pour créer des emplois et contribuer à la lutte contre la pauvreté et les inégalités. »

Ce partenariat fait partie de la stratégie d'IFC visant à soutenir les entreprises marocaines dans leur stratégie d’expansion en Afrique subsaharienne. Grâce à leurs actifs financiers et intellectuels, ces entreprises contribuent à la croissance des pays dans lesquels elles s'installent. Au cours de ces 10 dernières années, IFC a soutenu près de 1,4 milliard de dollars d’investissements d’entreprises de la région MENA vers l’Afrique subsaharienne.

(AIP)
Commentaires


Comment