Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Marie-Thérèse Boua N’Guessan,Directeur des Ressources Humaines et Communication du Groupe NSIA: Modèle d’un parcours

Publié le jeudi 8 novembre 2018  |  Esprit
Marie
© Autre presse par DR
Marie Thérèse Boua N’Guessan, Directeur des Ressources Humaines et de la Communication du Groupe NSIA


Du quartier populaire de Yopougon-Sicogi, elle est arrivée à la Direction Générale de CHOCODI, avant de devenir aujourd’hui Directeur des Ressources Humaines et de la Communication du Groupe NSIA avec rang de DG. Un parcours modèle mais aussi un modèle de parcours pour celle qui sans compromission, a fait du travail, une autre religion. Marie Thérèse Boua N’Guessan, ou la fille d’instituteur devenue DG.


« Le travail, toujours le travail », la clef de la réussite de Marie-Thérèse Boua N’Guessan qui est issue d’une famille plutôt modeste et a commencé son expérience professionnelle par la plus petite échelle. Puis s’est battue pour se faire une petite place au soleil. Fille d’instituteur de la commune populaire de Yopougon-Sicogi, elle s’est construite une image, et s’est bâti une renommée.


L’ITINERAIRE DE LA BATTANTE

Après avoir obtenu son baccalauréat C en 1987 au Lycée Garçons de Bingerville tout en étant locataire du Lycée Jeunes Filles de Bingerville, actuel Lycée Mamie Houphouët Fêtai, elle obtient son diplôme d’Ingénieur Commercial à l’Ecole Supérieure de Commerce d’Abidjan (ESCA). Ses premiers pas dans la vie professionnelle débutent à Nestlé en tant que stagiaire.

« Mon principe c’est le travail et toujours le travail. Ce qui nous définit en entreprise, c’est le travail de qualité. Il faut rechercher l’excellence, la performance et mobiliser les équipes autour de soi pour que les projets aboutissent. Ce qui est tout aussi important, c’est l’innovation. Il est important de ne pas rester dans sa zone de confort. Quand on arrive dans une société, certes il faut la faire progresser avec ses acquis, mais il faut aussi y apporter ses nouvelles initiatives pour améliorer l’image de la société. Une fois que vous avez ces différents éléments d’excellence, de qualité de travail, d’innovations, du souci de la performance et du travail d’équipe, cela produit les résultats qu’il faut pour que vos patrons puissent vous faire confiance et que vous puissiez progresser tranquillement ». Sa philosophie ne la trahira pas. Très vite, la stagiaire prend des galons et devient assistant chef produit, puis chef produit, chef de ventes national et Directeur Marketing.


BONJOUR DG

Barry Callebaut, une entreprise de fabrication de chocolat lui ouvre ses portes, mais cette fois, en tant que Directeur Commercial et Marketing de CHOCODI. Mais dans le milieu, le mérite se sait et la qualité de travail n’est pas inaudible. Au rebond, une société de téléphonie mobile la récupère au moment de la cession de CHOCODI. Mais ce n’est que partie remise. Les nouveaux patrons de la chocolaterie, tiennent à leur bijou. Madame N’Guessan est contactée pour réintégrer la Nouvelle CHOCODI cette fois-ci comme Directeur Général. L’aventure durera cinq ans. Mais ce n’est pas tout. Elle est nommée Directrice Centrale (Directeur Général) de l’Office d’aide à la commercialisation des produits vivriers (OCPV).

L’AVENTURE NSIA

« J’ai été contactée par Madame Janine Diagou pour un entretien d’embauche. Quand je suis arrivée j’ai eu en face de moi, le Président Diagou, et les Directeurs Généraux des 2 pôles du Groupe NSIA, DG Janine et Mr Lawson. Après notre entretien, ils m’ont proposé le poste de Directeur des Ressources Humaines et de la Communication à NSIA Participations. Je les ai remerciés pour la confiance mais leur ai fait remarquer qu’autant j’étais très à l’aise avec les métiers de la communication, autant mon honnêteté professionnelle m’obligeait à leur relever que je n’avais pas la formation de base en ressources humaines. Mme Janine Diagou me répondait à l’époque qu’ayant été Directeur Général de différentes entreprises, mon expérience du management des Hommes les intéressait pour apporter des réponses aux problématiques que les DGs de NSIA pourraient rencontrer au niveau de leurs équipes. Ce fut le début d’un très beau challenge et d’une idylle professionnelle qui dure depuis bientôt cinq (5) ans. »


MERE, EPOUSE ET MILITANTE DU LEADERSHIP FEMININ

« Une astuce de réussite professionnelle, c’est de partager son travail, ses projets et sa vision avec sa famille », révèle-t-elle, expliquant que cette méthode permet de resserrer les liens en impliquant ses enfants et son époux dans ses initiatives, dans la limite des exigences de confidentialité du métier. « En famille, il faut aussi créer l’esprit d’équipe, amener les autres à vous accompagner et à vous faire même des propositions », explique la mère de quatre enfants. Un autre élément important, les vacances. Il est très important de les prendre et d’en profiter à fond en voyageant en famille, en se divertissant. Cela permet aussi de se rafraîchir les idées et de se ressourcer.

Présidente du réseau d’Africa Femmes Initiatives Positives (AFIP) Afrique depuis 2016, et plus récemment, de l’AFIP International, Marie-Thérèse Boua N’guessan à travers ces responsabilités, œuvre pour le développement de la femme. Un projet associatif, qui contribue à écrire la page de l’éducation de la jeune fille au leadership féminin. Par ailleurs elle a créé un support pour la promotion de la femme africaine dont elle en est le Directeur de publication : le magazine ‘’BLAMO’O’’ (dialecte Baoulé qui signifie ‘merci femme’). Ladite présidente est également à la tête de l’association des anciennes de son lycée cité plus haut. C’est autant de responsabilités que dame Boua N’Guessan a le plaisir d’accomplir. Un exemple pour les femmes et les jeunes filles. « La réussite ne tient pas du miracle » ainsi, les invite-elle à libérer leurs potentiels pour réussir et impacter positivement leurs communautés.



LES CONFIDENCES DE MADAME BOUA

• Quand durant son parcours professionnel elle est harcelée par un de ses supérieurs hiérarchiques, elle fait front et refuse de brader sa dignité. Conséquence directe : la jeune dame est virée dans des conditions très difficiles. Mais elle part la tête haute. Fière. Mieux. Elle obtiendra par la suite, un meilleur poste parce qu’elle s’est construite sur le travail de qualité.
• Oprah Winfrey est son modèle de femme. Pourquoi ? Réponse de Marie-Thérèse : « C’est une dame qui est partie de rien. Elle a eu une enfance très difficile et aujourd’hui elle est au sommet à force de travail. Elle est talentueuse et ‘fait des Hommes’ et drive des succès. Elle est citée parmi les personnalités afro américaines les plus riches du monde… »
• Si elle avait été un homme, elle aurait voulu ressembler à Jean Kacou Diagou, Fondateur du Groupe NSIA. Il aime à dire que « NSIA n’est pas le fruit d’un rêve, NSIA est né des difficultés que j’ai connues ». C’est un homme qui a construit tout un empire en puisant dans ses ressources personnelles et en s’appuyant sur sa famille. C’est une grande référence pour elle et une icône pour l’Afrique.
Commentaires


Comment