Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Assurance : Le nouvel arrêté de délivrance des cartes professionnelles remis aux établissements financiers

Publié le mercredi 13 fevrier 2019  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par CK
Cérémonie de remise de l’arrêté fixant les conditions de délivrance des cartes professionnelles aux agents des banques
Mardi 12 février 2019. Abidjan-Plateau. Le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Jacques Assahoré a procédé à la remise officielle aux présidents de l’APBEF-CI, de L’APSF-CI et l’ASA-CI de l’arrêté fixant les conditions de délivrance des cartes professionnelles aux agents des banques, des Établissements Financiers et des Systèmes Financiers Décentralisés pour la commercialisation des produits d’assurances.


Abidjan - Le Directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques, a remis, mardi, l’arrêté fixant les conditions de délivrance des cartes professionnelles aux agents des banques, des établissements financiers et des systèmes financiers décentralisés pour la commercialisation des produits d’assurances.

Selon lui, ce nouvel arrêté signé par le ministre de l’Economie et des Finances, le 17 décembre 2018, vient abroger les dispositions du précédent arrêté pris le 8 novembre 2016 et dont l’application laissait apparaître quelques difficultés liées à la spécificité de l’activité des acteurs concernés.

«Toutes ces préoccupations et propositions ont été prises en compte, faisant ainsi de ce nouvel arrêté un acte administratif consensuel, mais surtout incontournable dans l’optique de l’inclusion financière prise en compte dans notre Plan stratégique de développement», a expliqué M.Assahoré.

A titre d’exemple, il a relevé que les dispositions de l’article 503 du code des assurances prévoient la possibilité pour les banques, les établissements financiers et les systèmes financiers décentralisés de présenter des produits d’assurances, dès lors que la personne habilitée à présenter ces opérations est titulaire de la carte professionnelle délivrée à cet effet par le ministre de l’Economie et des Finances.

Tout en se réjouissant de toutes les questions liées à la publicité, à la souscription de contrat et aux diligences à la charge des Banques qui sont clairement traitées dans cet arrêté, il a appelé les acteurs à se conformer à la réglementation en se procurant des cartes professionnelles en vue de la commercialisation des produits d’assurance, en toute légalité.

Le président de l’Association des sociétés d’assurance de Côte d’Ivoire (Asaci), Saliou Bakayoko a souligné que ce document va booster le taux de bancarisation dans la mesure où « il va dans le sens de fluidifier la gestion des clients communs avec les banques.

Il a plaidé pour une mutualisation des efforts entre les établissements financiers et des banques, car, a-t-il déploré, beaucoup de clients se plaignent aux sociétés d’assurances de n’avoir pas été prélevés, alors que l’ordre de prélèvement a été donné à la banque.

Au 31 décembre 2018, le chiffre d’affaires provisoire du marché des assurances fait un peu plus de 360 milliards de francs CFA en Côte d’Ivoire, dont 43 % pour la branche Vie.

(AIP)

bsp/fmo
Commentaires


Comment