Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : la France appuie 12 projets de fédérations sportives à travers le fonds Piscca

Publié le samedi 21 septembre 2019  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par JOB
Lancement du fonds PISCCA : 12 projets innovants financés par la France
Le lancement officiel du Fonds PISCCA (Fonds de solidarité pour les projets innovants) a eu lieu dans la soirée de ce vendredi 20 septembre, à la Résidence de France à Abidjan, en présence de membres du gouvernement de Côte d’Ivoire et des 12 structures bénéficiaires du financement


Orienté cette année vers la thématique de "sport et développement", le fonds Piscca initié par l’ambassade de France en Côte d’Ivoire va financer essentiellement des projets innovants dans le domaine des sports.

Le lancement officiel du Fonds PISCCA a eu lieu dans la soirée de ce vendredi 20 septembre 2019 à la Résidence de France à Abidjan, en présence de membres du gouvernement de Côte d’Ivoire, des 12 structures bénéficiaires du financement telles que des fédérations sportives (basket-ball, sourds, malvoyants et aveugles), des clubs (Treichville Biafra Olympique, Cocody rugby Abidjan club) ou encore des associations (Aide et Action, Indigo).

Sur un total de 200 projets sélectionnés minutieusement, la palme d’or est revenue à la Fédération ivoirienne de basket-ball qui a bénéficié de 35 millions F cfa pour son programme d’appui à la lutte contre l’immigration clandestine. Ce programme, à travers la pratique de ce sport, va sillonner 5 villes que sont Daloa, Man, Odienné, Korhogo et Abidjan.

« Le sport est un vecteur et un moteur de cohésion sociale. C’est ce qu’a compris le gouvernement ivoirien qui a décidé de faire du sport un des piliers de l’émergence. L’appui que nous apportons à vos projets vise bien à garantir le développement social de la Côte d’Ivoire », a souligné Gilles Huberson, ambassadeur de la France.

Pour le lancement du Fonds PISCCA, deux athlètes ont été choisies comme marraines, notamment, Priscilla Gneto, judokate et médaillée olympique française et Fatimata Diasso, médaillée paralympique ivoirienne au saut en hauteur. « Vous vous battez pour une cause noble. J’espère que mon implication dans ce projet va donner un écho à votre mission », a dit Priscilla Gneto. Quand dans son plaidoyer, Fatimata Diasso, a, quant elle, souhaité que « la fenêtre ouverte par ce fonds de solidarité puisse permette d’ouvrir une porte ».

En définitive, le ministre ivoirien des Sports, Paulin Danho, a rappelé l’importance du sport dans la société. « Le sport peut aider et apporter une alternative à l’oisiveté et au bien-être des populations. L’économie du sport est surtout un puissant vecteur d’emploi. Je vous encourage à faire de ce fonds une œuvre utile », a-t-il conclu.

Notons que le Projet PISCCA sera mis en œuvre sur une période de 12 et 24 mois.

JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment