Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Séminaire du WSBI sur l’inclusion financière: la Banque Populaire de Côte d’Ivoire engagée à œuvrer à l’augmentation du taux de bancarisation faible de 19% (Issa Fadiga, DG)

Publié le mercredi 4 decembre 2019  |  Abidjan.net
Séminaire
© Abidjan.net par Lobatchevski
Séminaire de la WSBI sur les enjeux de l`inclusion financière numérique
Abidjan le 03 décembre 2019. Les membres de l`Institut Mondial de Caisses d`Épargnes et Banques Minoristes (en anglais WSBI) ont, au cours d`un séminaire, discuter des enjeux de l`inclusion financière numérique. Photo: Issa Fadiga, directeur général de la Banque Populaire de Côte d`Ivoire


Le WSBI (World Savings and Retail Banking Institute) qui désigne en français l’Institut mondial de caisses d’épargnes et banques minoristes, tient un séminaire au Novotel d’Abidjan du mardi 03 au mercredi 04 décembre 2019, sous la bannière de l’: « inclusion financière numérique : les voies du succès ».

La Côte d’Ivoire, pays membre, à travers la Banque Populaire de Côte d’Ivoire (BPCI), partenaire technique du WSBI, prend une part active dans l’organisation de ces assises, au cours desquelles son Directeur général (DG), Issa Fadiga, a intervenu sur le sous thème suivant : « la transformation de la Banque Populaire de Côte d’Ivoire ».

Selon le patron de l’ex CNCE (Caisse nationale des caisses d’épargne), qui était en face d’experts et directeurs du développement de la finance d’organismes internationaux dont la BAD, la BCEAO et d’institutions bancaires privées d’Afrique, la Banque Populaire ne cesse de multiplier les initiatives de bancarisation en Côte d’Ivoire.

« La BPCI est fortement engagée à œuvrer à l’augmentation du taux de bancarisation faible de 19%, alors que de nombreux pays surtout en Afrique de l’est, présentent un taux de bancarisation qui dépasse le taux de 50% », a-t-il fait savoir, au terme de son exposé.

Mais en amont, il a souligné certaines réalisations de la BPCI telles que l’utilisation actuelle de cars mobiles pour rapprocher ses services de la population.

En 2019, la Banque Populaire a procédé à la finalisation de plusieurs partenariats, la proposition de nouveaux packages commerciaux, des produits innovants répondant aux besoins de la population, la réduction de ses charges et surtout le repositionnement du client au cœur de ses activités. La Banque Populaire met également un accent sur l’éducation financière continue des populations rurales et un accompagnement à la bancarisation du monde agricole.

Par ailleurs, le DG Issa Fadiga, s’inspirant de l’intervention de la Directrice générale du FMI sur une chaine de radio, ce matin à Dakar, relative à l’importance de l’inclusion financière, a soutenu que tous les pays qui ont connu de fortes transformations se sont appuyés sur quatre réformes principales.

Ces réformes prennent en compte les infrastructures, l’éducation, le capital humain et la bonne gouvernance. Ces réformes majeures sont inscrites dans le PND (Plan national de développement) 2016-2020 de la Côte d’Ivoire avec un axe trois (3) consacré à la transformation structurelle de l’économie, qui en partie s’appuie sur l’inclusion financière et la bancarisation des populations.

C’est pourquoi la BPCI s’attèle à développer des canaux alternatifs et solutions qui lui permettront de contribuer au développement de l’inclusion financière en Côte d’Ivoire. Cela passe pour le DG Issa Fadiga, par une approche intégrée qui au-delà de la bancarisation vise à impacter le développement socioéconomique et la réduction de la pauvreté.





JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment