Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lancement de la deuxième édition des journées nationales de la microfinance

Publié le jeudi 30 janvier 2020  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par Marc Atigan
Lancement des Journées Nationales de la Microfinance 2020
Abidjan le 29 Janvier 2020. Cyrille Tanoé, directeur exécutif des journées nationales de la Microfinance, était face à la presse pour présenter les grandes articulations de la deuxième édition du forum.Photo : Cyrille Tanoé, Directeur Exécutif des Journées Nationales de la Microfinance.


« Contribution SDF au développement socio-économique de la Côte d’Ivoire » tel est le thème de la deuxième édition des journées nationales de la microfinance qui s’ouvre du 07 au 08 avril à Abidjan.

L’annonce a été faite par Cyrille Tanoé, Directeur Exécutif de L’Association professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés de Côte d’Ivoire (APSFD-CI) ce mercredi 29 janvier 2020 à Abidjan lors d’une conférence de presse qu’il a animée à Abidjan.

Selon lui, ces journées visent à sensibiliser le public et les acteurs sur les enjeux de la microfinance et son impact dans le développement socio-économique de la Côte d’Ivoire et son rôle dans le processus de création de richesses. Le directeur exécutif a expliqué que pendant ces deux jours, les participants et le public seront informés sur l’évolution du secteur de la microfinance et de son impact dans le développement socio-économique ivoirien. Plusieurs thématiques seront traitées lors des panels qui vont meubler ces journées.

En Côte d’ivoire, les principaux indicateurs
concemant le secteur ont connu une
croissance. En effet, à fin décembre 2018, selon les statistiques de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGCTP), l’on dénombre 50 SFD agrées avec 400 points de services ou agences. A la même date, les SFD ont mobilisé au titre de l’épargne 291,1 milliards de francs CFA, octroyé 306,5 milliards de francs CFA au titre des crédits et touché directement 1 727 189 clients.
Pour les organisateurs, au regard de la spécificité de sa cible et la nature des
services financiers qu’elle offre, la microfinance
démontre qu’elle demeure un instrument efficace de promotion économique et sociale, d’inclusion financière des populations à faible revenus.

Faut-il le noter, le secteur de la microfinance connaît un essor remarquable ces dernières années, dans les pays en développement. C’est un puissant outil de développement destiné aux populations exclues du système bancaire classique. Il permet d’améliorer le niveau de vie des populations pauvres et de contribuer à la croissance économique. Ces journées d’échanges permettront sans doute de susciter de nouvelles souscriptions auprès des SFD.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment