Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Cajou: le prix bord champ fixé à 400 Fcfa/Kg en Côte d’Ivoire pour la campagne 2020

Publié le jeudi 6 fevrier 2020  |  APA
La
© Autre presse par DR
La noix de cajou


Le gouvernement ivoirien a fixé le prix bord champ de la noix de cajou à 400 Fcfa/Kg pour la campagne de commercialisation 2020, soit une hausse de 25 Fcfa, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, à l’issue d’un Conseil des ministres.

« Le Conseil a approuvé le barème pour la campagne 2020 et le prix plancher obligatoire de 400 Fcfa le Kg aux producteurs », a dit le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré, à l’issue d’un Conseil des ministres à la présidence de la République.

Pour éviter la fuite de la noix de cajou aux frontières, le gouvernement a instruit les services en charge de la protection des frontières à l’effet de prendre toutes les mesures de lutte contre la fuite des noix de cajou par les frontières terrestres du pays.

Il a en outre autorisé le Conseil du coton-anacarde, organe en charge de la régulation de la filière, à prendre des mesures de lutte contre les exportations frauduleuses. Et ce, en vue de permettre à la Côte d'Ivoire de garder son rang de leader mondial.

Sur la base des prix CAF (Coût assurance fret) de référence de 1 300 US dollars la tonne, le prix minimum bord champ de la campagne 2019 a été fixée à 375 Fcfa le Kilogramme, en baisse de 125 Fcfa par rapport à la campagne 2018.

Ce prix, selon M. Sidi Touré, a été possible grâce à une réduction du DUS de 10% à 7% du prix CAF. Mais, « en dépit de ces efforts, la campagne 2019 a confirmé le redoublement du marché de noix de cajou constaté dans la deuxième moitié de la campagne 2018 ».

Les résultats de la campagne 2019 affichent « sur la commercialisation extérieure près de 574 000 tonnes de noix exportées contre 642 000 tonnes environ pour la campagne 2018 », a fait savoir le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Il y a eu en outre « 48 000 tonnes achetées par les GIE (Groupement d’intérêt économique) », a-t-il relevé, avant d’ajouter que « 40 000 tonnes ont été subventionnées à hauteur de 5 milliards Fcfa environ». Sur le chapitre de la transformation, le pays a connu "une légère baisse".

Neuf unités d’une capacité de 74 000 tonnes ont été construites en 2019, ce qui a permis de relever le tonnage de la transformation locale. Pour la campagne 2020 la Côte d'Ivoire escompte une prévision de 800.000 tonnes contre une production mondiale attendue de près de 3,8 millions de tonnes.

La campagne de commercialisation des noix de cajou en Côte d'Ivoire s’ouvre officiellement le 6 février 2020.



AP/ls/APA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment