Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Séminaire de la Direction Générale du Budget et des Finances, Traoré Seydou: "La DGBF a pu relever le défi du basculement en mode budget -programmes"

Publié le vendredi 21 fevrier 2020  |  Abidjan.net
Séminaire
© Abidjan.net par DA
Séminaire bilan 2019 et perspectives 2020 des agents de la Direction générale du Budget et des Finances
Yamoussoukro, le jeudi 20 février 2020. Les agents de la Direction générale du Budget et des Finances (DGBF), avec à leur tête le Directeur général, Traoré Seydou, ont pris part à l`hôtel président de Yamoussoukro, au séminaire bilan 2019 et perspectives 2020 de la DGBF.


Les agents de la Direction générale du Budget et des Finances (DGBF), avec à leur tête le Directeur général, Traoré Seydou, ont pris part ce jeudi 20 février 2020 à l’hôtel président de Yamoussoukro, au séminaire bilan 2019 et perspectives 2020 de la DGBF. Ce séminaire dont le thème est : " Premier exercice budgétaire en mode budget-programme: enjeux et défis" a été officiellement ouvert par le Directeur de Cabinet du ministre auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

La rencontre, qui se déroule pour la deuxième année consécutive dans la capitale politique ivoirienne, revêt une importance capitale. En effet, depuis le 1er janvier 2020, la gestion budgétaire de la Côte d’Ivoire a basculé en mode budget-programme. Et ce, conformément à la loi organique relative aux lois des finances issues des directives de l’Union Economique et Monetaire Ouest-Africaine (UEMOA).
Selon le représentant du ministre, ce nouveau mode de gestion des finances publiques a pour but d’instaurer une plus grande cohérence entre les objectifs de développement et les allocations budgétaires. Il doit permettre d’optimiser l’utilisation des ressources et de renforcer l’efficience de la dépense publique. En témoigne le rappel de quelques actions entreprises en vue de réaliser cette réforme. Il s’agit, entre autres, de l’adoption en conseil des ministres de plusieurs décrets relatifs à la charte de gestion des programmes, à la tenue du premier débat d’orientation budgétaire devant le Parlement, et la formation des membres du gouvernement, des parlementaires, des juges des comptes. " Je voudrais saluer l’expertise et les diverses expériences de chacune et de chacun d’entre vous, qui nous ont permis d’élaborer ce premier budget-programme de notre pays" a déclaré M. Adama SALL, directeur de Cabinet du ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Bugdet et du Portefeuille de l`Etat.
Au titre des activités réalisées au cours de l’année 2019 par la DGBF, le Directeur de cabinet a salué non seulement l’élaboration du premier budget-programme, mais aussi la production de budget citoyen 2019, et enfin l’instauration d’un système d’évaluation périodique des Directeurs des Affaires Financières des différents ministères. " J’ai grand espoir que les conclusions de vos travaux aboutiront à des engagements qui permettront d’accélérer le développement de notre pays par une gestion efficiente de ses ressources budgétaires", a conclu le plus proche collaborateur du ministre.

Ce séminaire, donnera l’occasion aux participants d’une part, de faire le bilan de l’ensemble des activités de l’année 2019 de la DGBF et, d’autre part, de définir les grandes orientations pour ’exercice 2020 de la Direction Générale du Budget et des Finances face aux nombreux défis à relever. Au cours des travaux, un accent particulier sera mis sur le point de la mise en oeuvre du Plan Stratégiques 2019 et du programme d’activités 2019 de la DGBF. Il sera également question d’identifier les difficultés rencontrées au cours de l’exercice précédent. " Sans vouloir tomber dans l’autosatisfaction, je puis affirmer que la Direction Générale du Budget et des Finances a pu relever le défi du basculement en mode budget -programmes", s’est réjoui Traoré Seydou, le Directeur Général.

En prélude au basculement vers le budget-Programmes, la DGBF s’est engagée, en effet, dans une vaste campagne de formation et de sensibilisation des principaux acteurs. Le cadre juridique, les innovations, les nouveaux acteurs et leurs rôles ont été expliqués. " La deuxième phase de la formation a débuté depuis le lundi 17 février dernier. Elle vise à renforcer les capacités techniques de tous les acteurs clés sur la nomenclature budgétaire, les modifications budgétaires, les procédures et circuits d’exécution de la dépense" , a fait savoir le Directeur Général.
Avec son adoption en conseil des ministres et sa vulgarisation dans plusieurs localités du pays, la production du premier budget citoyen en 2019 est à mettre à l’actif de la DGBF qui traduit sa volonté de permettre aux populations de s’approprier les informations contenues dans le budget de l’Etat.
La présentation du circuit d’exécution du budget 2020 en mode budget-programme, la présentation du nouveau système d’Informations budgétaires, et les principales innovations du nouveau code des marchés publics sont les thématiques majeures qui seront débattues par les experts réunis à Yamoussoukro. Les conclusions de ces réflexions seront rendues ce vendredi, au terme des travaux.

DA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment