Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des femmes éleveurs de poisson reçoivent les félicitations de l’ambassadeur d’Espagne en Côte d’Ivoire

Publié le vendredi 21 fevrier 2020  |  AIP


L’Association des femmes unies prêtes pour avancer a reçu, jeudi, à Petit Pedro, village de la commune de San-Pedro, les félicitations et encouragements de l’ambassadeur du royaume d’Espagne en Côte d’Ivoire, Ricardo Lopez, pour la bonne gestion de leur projet de pisciculture réalisé grâce au financement reçu dans le cadre du Programme conjoint de réduction de la pauvreté cofinancé par le Fonds de la coopération espagnole.


Lors d’une visite entreprise à la ferme des femmes dans le cadre de sa mission de suivi et évaluation des projets du programme, M. Lopez, a affirmé que «l’initiative est tombée dans de bonnes mains».


«L’objectif du programme c’est l’autonomisation, que ce soient les personnes bénéficiaires qui multiplient elles-mêmes les ressources qu’elles reçoivent. C’est ce que vous avez tout à fait accompli. Et donc, je rentre à Abidjan avec beaucoup de satisfactions.», a déclaré M. Ricardo Lopez qui disait avoir effectué cette visite pour «vérifier si le programme a donné les fruits espérés.»


Selon le bilan présenté par la présidente de l’association, Mme Kpandji Amani et sa secrétaire, grâce à l’appui financier du Programme conjoint de réduction de la pauvreté dans la région de San-Pedro, les femmes ont réalisé cinq étangs piscicoles avec 8.000 alevins. En trois ans d’exercice elles ont réalisé successivement des chiffres d’affaires de 758.000 FCFA pour 379 Kg de tilapias vendus, 1.442.000 FCFA pour une vente de 721 Kg de poisson et 1.534.000 FCFA avec 767 Kg de poisson.


Les femmes ont commencé par diversifier leur activité en réinvestissant les recettes dans l’élevage de volailles et lapin.


«Ce n’est plus l’association des femmes prêtes à avancer mais l’association des femmes qui ont beaucoup avancé.», a indiqué M. Ricardo Lopez, au regard des résultats de leur travail, leur recommandant de changer le nom de l’association.

(AIP)

nbf/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment