Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La révision des conditions du marché ont mis à mal le projet PAIA-ID selon l’ex coordonnateur

Publié le mercredi 26 fevrier 2020  |  AIP


Abengourou - Le projet d’appui aux infrastructures dans la région de l’Indénié-Djuablin (PAIA-ID) porteur d’espoir dans la région a connu des difficultés avant la date de son achèvement en novembre 2019 à cause de la révision des conditions d’acquisition des marchés a confié l’ex coordonnateur du projet Gooré Bi Golé Germain mardi à Abengourou lors de l'atelier de validation du rapport d'achèvement du PAIA-ID.

« Le projet en lui n’a pas de problème, c’est l’environnement du projet qui est le problème les décisions difficiles qui ont été prises qui ont fait que le projet a ralenti », a fait remarquer le premier coordonnateur du projet PAIA-ID Gooré Bi Germain.

Il a expliqué que le projet a démarré tambour battant « parce qu’on avait fait des gros lots de 800 millions à plus d’un milliard FCFA pour le marché ce qui a amené les grosses entreprises à postuler pour avoir nos marchés. Ces entreprises de renoms ont commencé à exécuter rapidement parce qu’ils avaient les moyens et le projet était cité en exemple par la BAD partenaire financier.

« Et quand en 2014 trois ans après on devrait faire un deuxième marché, le ministère nous a demandé d’alléger les conditions du marché pour permettre à nos moyennes entreprises d’avoir une part du marché, on a été obligé de réviser les conditions d’acquisition de ces marchés avec des lots de 70 millions F CFA de 65 millions F CFA qui n’intéressait pas les entreprises connues », a fait savoir M Gooré Bi Germain estimant que « ce sont les petites et moyennes entreprises qu’on nous a envoyé qui ont ralenti le projet ».

Initié en 2012 l’objectif du PAIA-ID était de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté dans la région de l’Indénié-Djuablin. Le projet visait à accroître sur une base durable, la productivité des principales cultures et à améliorer les conditions de commercialisation des productions agricoles


nam/kam
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment