Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Un nouveau départ en Somalie avec l’apurement des arriérés du Groupe de la BAD (Communiqué)

Publié le vendredi 27 mars 2020  |  AIP


Abidjan- Les arriérés sur le remboursement des prêts dus par la Somalie au Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) viennent d'être apurés à la suite du paiement intégral de 122,55 millions de dollars américains par le gouvernement du Royaume-Uni et l'Union européenne.

Selon un communiqué de presse publié le 24 mars, cet apurement a pour effet la levée des sanctions et le retour d'une coopération complète entre le Groupe de la Banque et la nation est-africaine.

Le long périple qui a conduit au règlement des arriérés de la dette de la Somalie a commencé en 2014. Il est notamment passé par l'achèvement de trois programmes de référence du Fonds monétaire international et la réalisation de progrès importants dans le cadre d'un quatrième programme.

Durant tout ce processus, le président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed « Farmaajo », et le Premier ministre, Hassan Ali Khayre, ont fait preuve d'un fort engagement politique et d’une détermination constante. Cela s’est traduit par la mise en œuvre de réformes qui ont suscité la confiance des institutions financières internationales, dont la Banque africaine de développement et le Fonds monétaire international.

« Le règlement des arriérés de la Somalie à la Banque africaine de développement représente pour nous, le peuple somalien, un nouveau départ. Nous avons poursuivi nos réformes, sans jamais lâcher prise, et cela a été payant. », a déclaré, au nom du gouvernement somalien, le ministre des Finances, Abdirahman Beileh.

En réponse, le président de la Banque, Akinwumi Adesina, a reconnu qu'il s'agissait d'un moment historique pour la Somalie. « Je suis très heureux que la Banque africaine de développement ait fait preuve du leadership nécessaire pour encourager et négocier avec succès l'apurement des arriérés pour la Somalie. Cela démontre le pouvoir des partenariats et la recherche de consensus », a expliqué Adesina.

Le Groupe de la Banque proposera immédiatement une nouvelle opération d’appui aux réformes pour contribuer à stimuler la croissance économique et accélérer le développement de la Somalie.

Le portefeuille actuel de la Banque en Somalie s’élève à 135 millions de dollars et couvre des opérations dans les secteurs de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement, des transports, des affaires sociales et de l’énergie ainsi que le renforcement des capacités dans de multiples secteurs de l’économie.


cmas
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment