Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Dysfonctionnement au sein de la filière Cola : Des acteurs dénoncent une mauvaise gestion

Publié le lundi 11 mai 2020  |  Le Nouveau Réveil
La
© Autre presse par DR
La noix de cola


La direction de l’Intercola, plateforme des coopératives de producteurs, de transformateurs et de commerçants de la noix de cola fait objet de contestation suite à une gestion opaque de la filière. Animant une conférence de presse le mardi 5 mai dernier, les acteurs de la noix de cola, à travers la voix du secrétaire général Abongny Konan Magloire, ont dénoncé un dysfonctionnement dans la mise en place des structures techniques pour la bonne marche de la filière.

Pointant du doigt Diarrassouba Abdoulaye, président du conseil d’administration et son équipe, Abongny Magloire a mis à nu les basses manœuvres de ces dirigeants à exclure certains opérateurs avec la complicité de la Douane dans l’exportation de leurs produits. « On reçoit une note de Intercola avec ampliation à la Douane pour dire que désormais, il n’y a que 3 sociétés coopératives qui doivent faire de l’exportation du cola en Côte d’Ivoire. » a-t-il déploré et d’ajouter « Notre filière connait des difficultés de fonctionnement et nous n’avons pas encore fini de les régler. Et pendant ce temps, l’Administration douanière fait sortir une circulaire qui, en mon sens, va créer le trouble au sein de l’Intercola parce qu’il n’y a pas encore véritablement une organisation parfaite.

L’administration de Intercola ne s’est pas encore déployée sur l’étendue du territoire. ». Une manœuvre faite à dessein selon Abongny Konan Magloire. « Comment voulez-vous que l’opérateur qui est à Danané, à Man ou à Bouaké puisse faire un chargement en présence d’un représentant de Intercola tandis que les représentants de Intercola sont basés à Abidjan ? » s’est-il interrogé.

C’est pourquoi, le conférencier du jour a saisi cette occasion pour demander la suspension de toutes les activités de la direction de Intercola et invité les autorités à se saisir du dossier. Il a souhaité qu’un commissaire de gouvernement soit, au plus vite, nommé pour veiller sur le fonctionnement de la filière et aider les acteurs à se réorganiser à travers la tenue, dans un bref délai, d’une assemblée générale extraordinaire pour le toilettage des textes.

V.S
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment