Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Le Mali suspend l’exportation du bétail vers les pays de la CEDEAO

Publié le dimanche 23 aout 2020  |  APA
Tabaski
© Abidjan.net par Serge T.
Tabaski 2019: Ambiance au marché de bétail de Port-Bouët
Jeudi 08 Août 2019 Abidjan. Ambiance au marché de bétail de l`abattoir de Port Bouët en prélude à la Tabaski


Le président de la filière bétail viande du Mali, l'honorable Aboubacar Ba, a annoncé dans une décision parvenue dimanche à APA, la suspension de l'exportation du bétail malien vers les pays de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest ( CEDEAO) en réaction à l'embargo de cette institution sur le Mali.

« A tous les présidents des unions régionales de la filière bétail viande du Mali, le président de la filière bétail viande, l'honorable Aboubacar Ba vous engage à prendre toutes les dispositions pour empêcher tout chargement, tout convoyage du bétail en direction des pays de la CEDEAO», ordonne la décision.

Poursuivant, M. Ba a indiqué que les responsables des marchés à bétail de Fassou, Kayes, Kati, Fana, Nara, Niamana, Bougouni, Niena, Koury, Zegoua, Koutiala, Boussin, Yolo, Fatinè, Niono, Ségou, Konombougou, Kona, Fatoma, Djenné et Sofara prendront toutes les dispositions pour empêcher tous les commerçants de bétails ressortissants des pays membres de la CEDEAO de venir s'approvisionner sur leur marché.

« Il est aussi demandé aux services techniques des ministères de l'élevage et du commerce de ne délivrer aucun certificat d'exportation de bétail jusqu'à la levée de l'embargo sur notre pays », a conclu la décision.

Jeudi dernier, les chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO réunis en sommet extraordinaire par visioconférence, ont demandé le rétablissement du président Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK), renversé par des militaires putschistes.

« Nous décidons de la fermeture de toutes les frontières terrestres, aériennes ainsi que l'arrêt des flux et transactions économiques, commerciales, financières entre les pays membres de la CEDEAO et le Mali, à l'exception des denrées de première nécessité, l'électricité et le carburant et demandons à tous les partenaires de faire de même», a également fait savoir à l'issue de ce conclave, Mahamadou Issoufou, le président du Niger et président en exercice de cette institution.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment