Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Première édition du Sommet mondial virtuel sur le caoutchouc : la question de la transformation et la commercialisation du caoutchouc au coeur des échanges

Publié le mardi 8 juin 2021  |  Abidjan.net
Filière
© Abidjan.net par Marc Innocent
Filière Hévéa: ouverture du sommet mondial virtuel sur le caoutchouc
Abidjan le 08 Juin 2021. Le premier sommet mondial virtuel sur le caoutchouc s`est ouvert ce mardi à Abidjan en présence du Premier Ministre Jerome Patrick Achi, haut patron de la cérémonie.


Le Premier ministre ivoirien, Patrick Jérôme Achi a invité tous les investisseurs nationaux et internationaux, voulant s’impliquer dans la transformation et la commercialisation du caoutchouc à s’approcher du gouvernement dans lequel ils trouveront un véritable partenaire. C’était à l’occasion de la première édition du Sommet mondial virtuel sur le caoutchouc ouvert ce mardi 08 juin 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan en présentiel et en ligne.

Selon le Premier ministre, il faut à la Côte d’Ivoire donc d’agir sur deux fronts. D’une part transformer localement toujours plus, pour conserver pour les Ivoiriens la valeur-ajoutée la plus grande. D’autre part, améliorer toujours davantage l’intégration de nos produits dans les circuits internationaux de distribution, en travaillant à la conquête des marchés, au positionnement durable de nos filières, à leur valeur de marque et in fine, à leur pricing power. ’’C’est là la raison même de notre volonté politique, celle qui veille toujours à appuyer de façon déterminante notre filière et à amplifier le soutien que nous devons à nos 150 000 producteurs, à nos 40.000 saigneurs et au 1,2 million d’Ivoiriennes et d’Ivoiriens qu’ils font vivre !’’ a expliqué le chef du gouvernement.
À en croire le Premier ministre, il nous faut initier une profonde révolution du secteur et impulser des initiatives fortes de diversification de l’utilisation du caoutchouc naturel à travers des innovations technologiques de rupture. ’’Pour permettre à terme d’absorber plus facilement la croissance attendue de la production, tout en ayant un impact positif sur le prix payé à nos producteurs par une maîtrise plus grande des circuits de distribution.’’ a-t-il ajouté.

Ouverte autour du thème "Affronter l’avenir : inclusivité, durabilité et croissance pour la nouvelle normalité", cette rencontre de haut niveau, initiée par le groupe international d’étude sur le caoutchouc (IRSG) regroupe toute la chaîne de valeur mondiale du caoutchouc naturel et du caoutchouc synthétique.

Pour le ministre d’Etat, ministre de l’agriculture et du développement rural Kobenan Adjoumani ces journées de réflexions seront “un véritable cadre d’échange d’expériences et de compétences entre les experts du monde entier sur l’avenir du caoutchouc dans les pays producteurs tout comme dans les pays consommateurs”. À en croire le ministre d’État, ce sommet auquel la Côte d’Ivoire adhère entièrement, est en parfaite cohérence avec le Programme National d’Investissement Agricole de deuxième génération (PNIA2) qui a retenu comme axes principaux, le développement des filières et l’amélioration de la compétitivité des productions agricoles pour acquérir une part plus accrue du marché régional et international.

Il a par ailleurs félicité tous les acteurs de la chaîne des valeurs du caoutchouc, en particulier les producteurs d’hévéa qui, malgré les tendances baissières des cours observées ces dernières années et les conséquences de la crise sanitaire mondiale, de la COVID-19, ont toujours foi en cette spéculation. « Je vous exhorte donc à maintenir le cap, afin d’atteindre nos objectifs. Le Gouvernement soucieux de vos difficultés et soucieux aussi de l’importance de cette filière dans l’économie ivoirienne, continuera de vous soutenir. » a-t-il encouragé. Avant d’annoncer qu’ un appui de 3 milliards de Francs CFA est prévu pour les petits producteurs d’hévéa. Cet appui permettra de consolider les efforts faits pour éviter une forte fragilisation des revenus des petits producteurs du fait des effets à moyen terme de la pandémie du COVID19.’’

Bien avant, Aly Touré, Président des chefs de délégation du groupe d’étude international sur le caoutchouc, représentant permanent de la côte d’ivoire auprès des organisations internationales de produits de base, a expliqué que l’amélioration des prix payés aux petits producteurs du caoutchouc naturel est une priorité et une préoccupation du Gouvernement. C’est pourquoi, dit-il, ’’il importe en effet que la durabilité de la filière du caoutchouc se fonde sur le renforcement des capacités du maillon le plus vulnérable de la chaîne de valeur, à savoir le producteur.’’

Cyprien K.



Industrie du Caoutchouc : le Premier Ministre Patrick Achi rassure les investisseurs de l’accompagnement du gouvernement
Publié le: 8/6/2021  |  Abidjan.net TV

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment