x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 10 août 2012 | Le Patriote

Acculé après les attaques contre les FRCI, Le FPI tente de se dédouaner

© Le Patriote
Meeting des pro-Gbagbo pour la libération de l`ex-président
Hier au petit matin, une affiche a attiré l’attention des populations de Vridi Cité, dans la commune de Port-Bouët. L’auteur de cette affiche, n’a pas eu le courage de le signer. On y lit : « grotesque mensonge du régime Ouattara qui accuse les pro-Gbagbo sur l’attaque du camp d’Akouedo et les deux commissariats de Yopougon ». L’affiche placardée nuitamment, selon des sources concordantes, indique que les attaques précitées ne sont autres choses que des autos coups perpétrés par des FRCI. Question pour l’auteur de l’affiche d’innocenter les pro-Gbagbo qui ont été reconnus comme étant les auteurs de ces coups, d’après les premiers éléments de l’enquête ouverte. En réalité, pour qui connait l’actualité politique, ce n’est qu’une man?uvre du FPI pour détourner l’attention des populations. Mieux, il s’agit comme à son habitude, pour le FPI d’intoxiquer les populations en disant des contrevérités. C’était déjà le cas après l’attaque de Taï qui a fait sept tués dans les rangs des casques bleus. Au finish, les enquêtes ont indiqué que les auteurs étaient bel et bien des pro-Gbagbo. Ces derniers ont d’ailleurs été extradés et ont été remis à la justice ivoirienne. Une fois de plus, le FPI comme à son habitude veux faire de la diversion. Pour y arriver, la voie la mieux indiquée est l’intoxication. L’affiche, sans nul doute fait partie d’une série d’actions dont l’objectif est de faire porter le chapeau de leurs actions de déstabilisation aux pro-Ouattara. Et quand on sait de quoi est capable le FPI dans la manipulation des faits, on comprend pourquoi c’est cette voie que ses dirigeants ont choisi. Le lieu où l’affiche a été placardée n’a pas été, un fait du hasard. Tout le monde sait que Vridi Cité est un sous quartier acquis à la cause de l’ancien président de la République. Pour la plupart des habitants de ce quartier, tous les faits et gestes des leaders de leur parti sont pris comme parole d’évangile. Des mensonges qui ont jalonné les dix ans de leur pouvoir. Malheureusement pour eux, comme le dit l’adage, la vérité finit toujours par rattraper le mensonge. Une fois encore, la vérité rattrapera ce mensonge cousu de fil blanc depuis les officines du FPI. Le molosse ne changeant pas sa déhontée manière de s’asseoir « Espoir 2000 », le FPI continue de s’illustrer de la plus mauvaise manière.
Thiery Latt

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ