x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le lundi 11 mars 2013 | L’intelligent d’Abidjan

Artisanat / Après la Confédération de l’Afrique de l’Ouest : La Côte d’Ivoire veut une place permanente au niveau continental

© L’intelligent d’Abidjan Par Didier ASSOUMOU
Relance économique: le forum d`affaires franco-ivoirien s`ouvre en présence du premier ministre.
Lundi 15 octobre 2012. Abidjan. Hotel Ivoire.Les différents partenaires du premier évènement officiel de promotion des échanges économiques entre la France et la Côte d`Ivoire animent un point de presse. Photo: Jean-Louis Billon, président de la Chambre de commerce et d`industrie de Côte d`Ivoire.
Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Jean-Louis Billon, a eu deux séances de travail le vendredi 8 mars, à son cabinet. La première séance de travail avait pour interlocuteur Jean-Baptiste Any, élu président de la Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest depuis le 14 février 2013. Avec le président de la Fédération des artisans de Côte d’Ivoire (FEDACI), qui préside la confédération ouest-africaine, les échanges ont tourné autour de la forte hostilité qui a entouré son élection et le soutien du ministère. En outre, Jean-Baptiste Any a plaidé auprès du ministre pour l’obtention d’une place permanente de la Côte d’Ivoire au sein du Comité de coordination pour le développement et la promotion de l’artisanat africain (CODEPA). Le ministre a, pour sa part, appelé à un artisanat dynamique qui sera le fer de lance de l’économie ivoirienne à l’instar des pays comme la France et l’Italie où ce secteur est développé et raffiné. Pour Jean-Louis Billon, si l’artisanat est bien structuré et bénéficie d’une visibilité sur le marché national et international, il peut participer à l’émergence économique. ‘’L’émergence est un niveau de développement pas seulement de l’industrie, mais aussi de l’artisanat qui représente une entreprise commune’’, a argumenté le ministre. La deuxième audience a eu lieu avec les Eléphants pâtissiers, qui sont venus présenter, au ministre, le trophée obtenu à la dernière coupe du monde de leur corporation. Paul Bassogog, le patron de la sélection, a annoncé sa nomination au poste de vice-président de l’instance mondiale de la pâtisserie pour un mandat de 2 ans. Comme ils l’ont fait avant leur départ pour Lyon, à la coupe du monde, les pâtissiers sont venus demander la ‘’bénédiction’’ de leur ministre de tutelle avant le début de la coupe d’Afrique prévue à Casablanca du 19 au 22 mars 2013, épreuve qualificative pour la prochaine coupe du monde qui aura lieu dans deux ans.

FO

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ